Comme beaucoup, j’ai découvert l’écrivain Alain Damasio avec La Horde du Contrevent (Prix de l’imaginaire 2006). Une découverte pure, symbolique et également culturelle puisqu’il s’agit d’un incontournable pour tous ceux qui m’ont recommandé cet ouvrage. À 47 ans, cet auteur de science-fiction fascine énormément car il publie peu, offre son regard comme un outil critique indispensable à notre monde et nous fait voyager autrement comme avec La Zone du dehors (sorti en 2001), un roman inspiré par Michel Foucault. Hier, Damien, lecteur assidu de Graphism.fr m’a envoyé cette vidéo que j’ai pris plaisir à écouter, tant elle résonne en ce début d’année. Alain Damasio nous fait la lecture d’un texte qui s’appelle « Le dehors de toute chose ». 

Un extrait : « Mais quelle est cette Terre ? Qu’est-ce qui fait Terre ? Comment en fabriquer au besoin ? Il n’est nul besoin d’en fabriquer, il faut juste prendre conscience qu’elle est là, sous nos pieds, féconde, aérée, légère et pleine de germes […] La Terre c’est du temps vif et vécu. C’est de la durée qui se dilate autour de quelques secondes riches […] Être du bon disait René Char, telle est la volte. » Bonne écoute.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *