Inge Druckrey a enseigné le design pendant plus de 40 ans mais ce qu’elle a vraiment enseigné en réalité… c’est à voir. « Vous apprenez vraiment à regarder » dit-elle. L’enseignement du « voir » est l’avantage différenciant d’une éducation en art et en design. Lorsque vous apprenez à voir, soudainement, vous commencez à voir des choses merveilleuses dans votre vie quotidienne des choses que vous n’aviez jamais remarqué.

voir4

Ce documentaire de 38 minutes nous présente son son travail en tant que graphiste et en tant que professeur de design. Réalisé par Andrei Severny et produit par Edward Tufte, le mari de Druckrey, ce film nous plonge aussi dans le graphisme suisse des années 1960, dans les écoles de Yale, de la Rhode Island School of Design ou encore du College of Arts de Philadelphie.

Le design, c’est apprendre à voir

Ce film me touche énormément car apprendre à regarder et aussi à visualiser, c’est le point de départ de la conception, du design. Et quel est le meilleur moyen d’expression dans lequel il faut voir pour créer ? Le dessin.

voir2

J’ai eu l’occasion de m’exprimer quelques fois à ce sujet mais pour moi, un designer c’est quelqu’un qui doit dessiner. Peu importe s’il sait parfaitement dessiner un bâtiment avec toutes ses fenêtres sur une perspective à deux points de fuite (j’ai appris à le faire aux Arts Décos), peu importe s’il dessine un personnage à l’encre de chine et en un seul coup de pinceau, l’important c’est de dessiner.

voir3

Le dessin c’est aussi une expérience personnelle dans laquelle on se retrouve à faire face à des problèmes de design, à ses propres problèmes à soit, à ses capacités, à son ambition aussi.

Pour conclure : observez, dessinez, analysez et agissez.




3 commentaires

  1. Un dessin est souvent plus efficace qu’un long discours, facilite la participation, engage la conversation. Aspect parfois méconnu du métier (en tant que designer produit, un client m’a dit une fois « ah vous faites ça aussi »), crobarder pendant un rendez-vous client permet d’ajuster sa demande, d’affiner une proposition. Et est un moyen d’expression puissant quand le client lui-même vous emprunte votre crayon…

  2. Je ne peux qu’acquiescer avec cet article mais il faut bien s’avouer que le dessin est un outil de seconde zone pour les écoles et les étudiants en design. On s’acharne à apprendre la technique, mais on n’apprend pas à « voir » avec le dessin et à aller plus loin que du dessin bien sage. C’est d’ailleurs pour cela qu’on croise rarement de bon dessinateur parmi les designer.

    « Conversations avec David Hockney » de Martin Gayford est un ouvrage de référence pour moi, je te le conseille vivement Geoffrey !

  3. J’ai eu un prof de dessin, qui nous apprenais à voir autrement. On prenait une photo à l’envers et l’on devait dessiner ce qu’on voyait. Les visages et les immeubles devenait simplement des courbes, des lignes… Le vide prenait également tout son sens.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *