J’aime les jeux vidéo pour leur mise en miroir de la vie, par leur façon de raconter les mythes fondateurs de nos sociétés. Être tué dans un jeu vidéo, ça arrive très souvent, voire, presque tout le temps. Mais être tué devient lassant à force… il faut donc le concevoir, l’architecturer, le penser.

ead1

C’est là où intervient le design de la mort dans les jeux, notamment la façon avec laquelle la machine reprend la main et vous remet sur vos jambes. J’aime ces fondus au noir qui nous font sortir du jeu l’espace d’un instant avant de replonger avec patience. J’aime aussi ces fins drôles comme lorsque votre personnage tombe mais est repêché par un nuage ou encore lorsqu’il explose en millier de petits pixels… ;-)

Cette passionnante vidéo est un zoom sur les différentes façon dont il est possible de mourir, de recommencer, d’échouer.

Le design de la mort dans les jeux vidéo

Merci Jérémie !




Un commentaire

  1. Le thème de la mort dans le jeu vidéo est intéressante, souvent punitive parfois insignifiante et d’autres fois suscitant des émotions profondes. Autant de manière de traiter un thème bien réel dans un domaine virtuel qui colle à l’humain depuis… toute son existence ? 🙂
    Les jeux du type die and retry basent leur gameplay sur la mort, sur la frustration de l’échec. Ce sont des jeux très prenants car souvent très compétitifs. C’est curieux de voir cette volonté que l’on peut avoir dans les jeux vidéos de constament proposer de défier et outrepasser la mort.

    Comme cité sur Twitter, une vidéo très intéressante de DirtyBiology sur le Deuil numérique : https://www.youtube.com/watch?v=IgsTTcUCETU
    Un sujet qui va devenir de plus en plus important car, comme on le constate, le numérique a une place plus grande chaque année dans le monde, dans nos vies.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *