Hello et bon lundi 🙂

Ce matin je vous propose de commencer la journée d’une façon calme, littéraire mais néanmoins très intéressante (sinon, gardez cela pour la pause du midi ;-)). Je vous propose de rassembler et de comprendre les grands enjeux du design sonore sur la question du livre numérique. En effet, loin d’être encore au point, les livres numériques fleurissent dans les nombreux domaines de la littérature. Qu’ils soient interactifs, connectés, qu’ils soient linéaires, augmentés ou tout simplement tangibles, ces livres possèdent parfois une partie primordiale : le son !

sound2

Rédigé par Olivier Rampnoux, Géraldine Cohen, Cyril Béchemin de l’Université de Poitiers, ce texte de recherche apporte de nombreux éclaircissement sur la question de ce paramètre encore nouveau pour le livre numérique contemporain mais qui pourtant, change réellement la donne.

Présentation

« Le développement des livres en format numérique soulève de nombreuses interrogations allant des techniques de réalisation aux choix de format de supports, en passant par les interactions et l’environnement sonore associés. Ainsi, selon que le livre est développé pour une liseuse ou une tablette, les potentialités de design sonore s’avèrent inexistante ou en lien direct avec le texte. L’intégration de ce nouveau paramètre pourrait conduire à une véritable mutation de la lecture, alors même que le livre audio existe depuis près d’un siècle. Notre ambition est de présenter ici une réflexion sur le glissement de sens opéré dans le livre sonore par l’innovation technologique que représente la tablette numérique, et ses conséquences pour le métier d’éditeur. »

Le design sonore des livres numériques

[ lire en PDF ]

Il sera donc bon de retenir qu’un livre numérique sera par nature enrichi, que ce soit par l’interaction, par l’image, par une multitude de possibilités et notamment le son. Toutes ces enrichissements seront autant de significations particulières à l’œuvre et donc à sa compréhension puis son analyse. Au final, au travers de cette lecture, on comprendra que le son et le texte ne sont pas exclusifs l’un de l’autre et que depuis que la technologie le permet, il y a toujours eu une volonté de les associer.

585

En effet, le son permettra de s’immiscer entre le dialogue ancestral du texte et de l’image, dialogue que nous, designers, continuons d’entretenir. Notions également dans cet ouvrage le sujet de la syntaxe sonore qui se rajoute à la syntaxe iconographique ou textuelle. Le design sonore ajoutera ainsi une profondeur qu’il faut séparer, comme on l’a fait de l’image, de son intérêt purement esthétique, décoratif afin de se rendre vers le sens, là où le signifiant rencontre le travail de l’auteur.

Nous en sommes aux balbutiements de tout ce travail, tout reste à construire… Pourquoi pas, demain, par vous ? 🙂




5 commentaires

  1. Je pense que tu peux aller plus loin,

    J’avais échangé avec la société Whisperies (http://www.whisperies.com/) qui propose des histoires interactives pour enfant.

    Et je me disais qu’on pourrait vraiment rajouter les effets spéciaux à l’histoire, pas seulement le son j’avais fais un mini PoC avec SARAH (http://blog.encausse.net/2014/10/11/sarah-fait-des-effets-speciaux/)

    L’IoT permettrais (si c’était normalisé) d’immerger le lecteur numérique dans un environnement interractif

  2. @Geoffrey Dorne: Je manque terriblement de temps, mais la communauté continu à croître (3800 personnes sur G+).

    J’ai stabilisé certains éléments backend, mais il faudrait que j’améliore tout le système de règle de manière à obtenir une ergonomie proche de SmartThings. Il faut que je creuse aussi une intégration avec Oxford ou Google Speech.

    Je suis étonné que Amazon Echo (et les autres) mettent tant de temps a prendre le marché. Si j’avais su j’aurais créé une startup… 🙂

  3. Merci pour cette publication passionnante Geoffrey. Designer sonore moi-même, j’aimerais vraiment bien trouver des partenaires curieux et aventureux pour développer l’écriture sonore autour du livre numérique. Il y a tant à faire, tant de contrepoints poétiques à trouver, d’interactions sensibles à exploiter. Que celui que ces lignes interpellent me fasse signe ! 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *