Hello 🙂

Juste une petite série d’images assez incroyables des hommages rendus partout dans le monde dans les Apple Store du Japon, de France, en Angleterre, aux États-Unis, etc. Je suis surpris et touché de voir l’importance de tout ceci face au monde et la prise de conscience qu’un grand homme de notre époque ai pu marquer le monde grâce -notamment- au design.




10 commentaires

  1. Je suis d’accord… J’ai lu certains hommages de personnalités et je trouve qu’il y a de l’exagération : le Léonard de Vinci du 21ème siècle… Il n’a pas inventé l’informatique, ni le baladeur mp3, ni la tablette tactile, ni le téléphone portable, si ? C’est un homme qui a eu le grand talent de générer du désir dans des objets usuels, ni plus, ni moins. S’émouvoir du personnage c’est tomber dans le panneau. S’émouvoir de l’homme, là déjà c’est plus sain.

  2. @Carl M.: +1 !!!!

    C’est étonnant, je crois bien que c’est la première fois qu’on qualifie de révolutionnaire un mec qui vend des trucs… Apparemment la révolution n’est plus gratuite au XXIème siècle, elle se vend 99$ à l’appstore…

    Sinon, je suis d’accord que le personnage représentait quelque chose de fort pour Apple. Paix à son âme

  3. J’ai du respect pour l’homme mais là, oui c’est tout much 😕

    Tu présentes ces photos en titrant un hommage à un homme du design, j’aurais utilisé ces mêmes photos pour illustrer un article sur le pouvoir du marketing de notre époque à son paroxysme.

  4. Je pense qu’il serait déplacé de critiquer les proches d’une grand mère quelconque parce qu’elle vient de décéder et qu’ils se recueillent. Là, il s’agit simplement de gens qui ont de l’empathie, et qui se sentent proche du personnage. Quelle est la différence? À réfléchir.

  5. Je pense qu’il serait déplacé de critiquer les proches d’une grand mère quelconque parce qu’elle vient de décéder et qu’ils se recueillent. Là, il s’agit simplement de gens qui ont de l’empathie, et qui se sentent proche du personnage. Quelle est la différence? À réfléchir.

  6. @ravaged: entièrement d’accord

    @blabla: bah techniquement les gens qui se recueillent ne sont pas des proches. Le souci n’est pas qu’ils se sentent touchés par sa mort (je pense que c’est le cas de tout le monde quelque part), mais la démesure dans la démonstration de la tristesse.
    Et puis élever Jobs au rang de révolutionnaire qui va manquer à l’humanité toute entière (c’est ce qui est dit dans les hommages à Jobs actuellement) c’est quand même un peu fort non ?

  7. Je trouve qu’il y a une forme d’hypocrisie dans le fait de se sentir proche d’un mec qui certes, est mort d’un cancer, mais qui a vécu une vie riche et épanouissante, plutôt que de se sentir proche des millions de gens massacrés ici et là pour cause de guerre ou de répression. On pose une fleur en mémoire de Steve Jobs, mais on ne la pose plus sur la tombe du soldat inconnu, du dissident chinois, du minoritaire ivoirien ou du village bombardé en Afghanistan.
    Steve Jobs est toujours un génie malgré sa mort : il a vendu du rêve toute sa vie, et sa mort vend également du rêve : celui de la reconnaissance sociale.
    J’ai un pote qui me disait : c’est marrant, la semaine où Gregory Lemarchal est mort, Rachmaninov y passait aussi. Qui en a entendu parler ? Rachmaninov ne vendait de rêve qu’à quelques exégètes ; sa musique était du génie pourtant. Gregory lui, vendait le rêve d’un petit jeune condamné et pourtant plein de vie… Sortons nos mouchoirs, paix à son âme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *