Hello 🙂

Je découvre souvent de nouvelles techniques de graffiti dont je vous fait part, et j’apprécie ces nouvelles formes car elles sont souvent issues d’une réflexion sur la typographie, le dessin, le support. Alors ce matin, voilà un projet deniché chez DesignBoom qui n’est pas sans rappeler txtBomber et qui offre la possibilité de faire du graffiti de façon automatique avec le même procédé que les orgues de barbarie. Le projet s’appelle Graffiti Printer et est réalisé par le jeune israelien Ariel Schlesinger.

Pour information, cet appareil unique utilise cinq bombes de peinture et fonctionne un peucomme une imprimante jet d’encre. Là où c’est également très intéressant c’est que cet objet utilise des cartes perforées en papier, comme un mariage du low tech & du graffiti.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *