Bonsoir !

Je crois très fort en la navigation radiale et si j’étais plus libre plus balèze en programmation et plus disponible, je ferai un blog en navigation radiale 🙂 Bref ! Je viens de lire “Navigation radiale” par Benoit Drouillat, qui nous parle des interfaces de ce type.. Je vous laisse lire :

“Les menus radiaux (ou pie menu, implémentés pour la 1ère fois par Don Hopkins en 1986) sont des éléments de navigation circulaires dans lesquels la sélection d’un item repose sur le choix d’une direction dans l’espace. Ils sont segmentés en “tranches”, chacune pouvant mener à un autre menu radial d’un niveau hiérarchique inférieur dans l’arborescence. Ils offrent un style d’interaction très fidèle aux mouvements et très fluide en termes de sensation kinétique car la sélection est fondée sur l’angle (direction) et non sur des distances entre les items. Les menus radiaux sont souvent contextuels et leurs options de navigation dépendent de l’objet pointé par la souris. Ils offrent une zone de clic relativement large (Voir la loi de Fitts). Les utilisateurs expérimentés font appel à leur mémoire musculaire sans regarder le menu quand ils interagissent avec lui. L’avantage des menus radiaux est de n’être affichés que sur demande, ce qui implique un encombrement et une distraction visuels moindres ; ils sont moins intrusifs. Cognitivement ils nécessitent un effort moindre.”

Bref, l’implémentation des menus radiaux concerne essentiellement à l’origine les interfaces logicielles (Sim City, Maya, Mozilla, Unix, X Window et plus récemment le système opératif de l’OLPC [One Laptop Per Child] : Sugar, Second Life etc.)… Et vous, le radial, vous y croyez ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *