Hey 🙂

On continue notre exploration dans les choses bizarres… vous le savez, j’aime beaucoup les robots, je vous en parle d’ailleurs très souvent sur mon blog. Alors quand j’ai découvert cette drôle de création réalisée par un laboratoire de recherche, vous imaginez ma joie 🙂 Le Glaucus, c’est son petit nom, tire son origine du « Glaucus atlanticus », une petite espèce de nudibranches que vous voyez ci-dessous.

La version contemporaine de ce petit animal est un projet open source développé chez Super Leaser. L’idée est de reproduire presque toute la géométrie d’un modèle informatique sur cette peau transparente en silicone. L’entreprise espère appliquer ces mêmes techniques à des problèmes pratiques de la médecine et de l’ingénierie.

Glaucus atlanticus version 2014

Ce quadrupède robotisé possède des chambres intérieures creuses qui s’entrecroisent avec d’autres. Lorsque l’une de ces chambres est sous pression et se déforme, la structure du robot change et s’adapte. Cette flexion produit par exemple un mouvement de marche semblable à la façon dont une salamandre marche.

C’est assez fou et les applications dans la médecine présentées dans la vidéo me laissent rêveur. J’imagine également les applications dans diverses domaines du design des objets « connectés » 🙂

source | source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *