Hello ! 🙂

La tendance des interfaces tactiles n’est pas terminée que déjà, nous voyons pointer du bout de son nez un mélange entre les interfaces « gestuelles » (dans l’air, sans forcément avoir de support physique de contact ou d’objet) et le tactile. Yasuaki Monnai et son équipe de l’Université de Tokyo ont créé un écran virtuel que vous pouvez sentir. Appelé « HaptoMime », il utilise des surfaces réfléchissantes pour créer un affichage holographique.

pic1

« C’est comme toucher un clavier en jouet » dit Monnai. « Il vous suffit de déplacer votre main libre sur l’image flottante. ». La technique est relativement simple puisqu’elle fait appel à un capteur infrarouge qui détecte quand une personne essaie de l’interface toucher et des vibrations ultrasoniques sont envoyées sur le bout des doigts, donnant l’impression d’un contact physique.

L’interface vient donc simuler le toucher. Ainsi, la modification de l’ultrason offre une gamme de sensations, de la sensation de vent à la sensation d’une surface rigide.

pic3

pic2

Le tactile et le gestuel sont enfin réunis avec HaptoMime

L’image flottante est suffisamment détaillée pour permettre aux utilisateurs de jouer par exemple sur un piano virtuel ou de lire facilement une police Times New Roman 6pt mais cela va se perfectionner encore en 2015. Monnai croit que son dispositif pourrait être appliqué dans les guichets automatiques pour entrer les mots de passe par exemple. Pour ma part, j’imagine tout à fait ce dispositif utilisé dans les hôpitaux pour interagir plus librement avec des interfaces pendant des opérations afin d’éliminer le risque d’interfaces contaminantes dans lesquelles se cacherait des maladies ou des microbes.

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *