Vous le savez, vous l’avez peut-être même déjà expérimenté : les designers sont parfois susceptibles, notamment quant il s’agit de leur travail. Je penche entre le syndrome de l’artiste incompris ou celui du métier considéré comme « facile ». Bref, toujours est-il que certaines petites phrases ont le don de brouiller la communication entre les designers et les entreprises, les clients, elles sont donc toujours bonnes à connaître ;-)

Cette petite liste est caricaturale, drôle et parfois un peu vraie aussi ;-) On remerciera Janie Kliever qui a réalisé ce travail. J’ai pris soin de traduire l’ensemble à la fin de l’article.

Les 20 choses à ne jamais dire à un designer

designer__0019_Calque 1

designer__0018_Calque 2

designer__0017_Calque 3

designer__0016_Calque 4

designer__0015_Calque 5

designer__0014_Calque 6

designer__0013_Calque 7

designer__0012_Calque 8designer__0011_Calque 9 designer__0010_Calque 10 designer__0009_Calque 11 designer__0008_Calque 12 designer__0007_Calque 13 designer__0006_Calque 14 designer__0005_Calque 15 designer__0004_Calque 16 designer__0003_Calque 17 designer__0002_Calque 18 designer__0001_Calque 19 designer__0000_Calque 20

Traduction

  • « Nous avons pas fini le contenu… mais pouvez-vous concevoir le graphisme ? »
  • « Puis-je vous demander de faire un essai vraiment rapide ? »
  • « Pouvez-vous mettre votre travail dans un format que nous pouvons modifier ? »
  • « Pouvez-vous faire beaucoup de versions différentes ? Je pense que je saurai ce que je veux quand je le verrai. »
  • « Pouvez-vous me faire un petit coup de Photoshop ? »
  • « Pourriez-vous faire un dernier changer ? Je vous promets que c’est le dernier ! »
  • « Pouvez-vous faire quelque chose qui ressemble exactement à ce travail de graphiste ? »
  • « Pouvez-vous utiliser cette image que j’ai trouvé sur Internet ? »
  • « Pouvez-vous réaliser ce travail pour demain ? »
  • « Je connais quelqu’un qui travaille pour la moitié de votre prix, pouvez-vous réduire votre taux horaire pour être aligné à son prix ? »
  • « Par ailleurs, je vais avoir besoin de ces maquettes en plus qui n’étaient pas prévues… Pouvez-vous vous en charger rapidement ? »
  • « Pouvez-vous rendre ça « pop » ? »
  • « Pouvez-vous reprendre le logo à partir de notre site ? »
  • « Que diriez-nous de revenir à votre proposition intiale ? »
  • « J’ai commencé le travail graphique pour vous dans Microsoft Word / Paint. Pourriez-vous le finir pour moi ? »
  • « Je ne peux pas vous payer, mais vous aurez beaucoup de visibilité ! »
  • « Une fois que vous avez terminé avec le travail, on pourra faire autant de modifications que l’on veut ? »
  • « Quel serait le coût pour mon projet dont je vous ai parlé rapidement ? »
  • « Puis-je vous appeler ou envoyer un courriel à tout moment ? »
  • « Vous êtes l’expert ici. Vous ne pouvez pas faire un peu de magie ? »

En bref, la réponse ici est souvent « NON » ou alors « OUI, c’est 10 000€ ». Et vous, quelles sont vos réponses à certaines de ces remarques ? ;-)

source




5 commentaires

  1. C’est dur… mais tellement vrai ! Pour ma part, si je sais que le client est à la rue techniquement, je l’embrouille avec pleins d’arguments compliqués et je termine par un « non » !

  2. « Tu peux ferrer en justifié ? »
    (le client m’avait entendu dire « ferrer à gauche » il a repris l’expression maladroitement – mais c’était mignon 🙂

  3. « J’ai un logo mais il a été fait sur un site de crowdsourcing. Je n’ai pas de fichier Illustrator ou EPS, vous pouvez le refaire ? »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *