Ce week-end, Wesley Wilquin m’a fait découvrir son projet intitulé « Les Chroniques de Zaak Izbaak ». Ce projet réalisé par Matthieu Lestrade, Camille Ledent, Wesley Wilquin et Étienne Rols souhaite réconcilier l’écrit avec l’écran. Grâce à la réalité augmentée, ce livre prend une nouvelle dimension en intégrant les atouts du multimédia. Sur le papier, le lecteur s’immergera dans l’histoire en explorant le récit et les illustrations pop-up. Sur l’écran, ces illustrations pop-up seront enrichies et animées par le biais de la réalité augmentée. Enfin, en manipulant le livre, le lecteur participera au déroulement de l’histoire à travers de jeux qui s’afficheront à l’écran.

En vidéo :

L’histoire :

« Le royaume de Lysandrah est sous la menace d’Hisokrass le terrible. Une légende raconte que seul un super héros venu du futur pourra sauver la destinée du royaume. Après avoir entraîné votre héros à l’art de la guerre, parviendrez vous à sauver le Royaume d’Arawn le Brave? »

Quelques images du projet :

Le making-of :

Bref, un projet intéressant même s’il est encore au stade expérimental. Pour les curieux, côté technique, les modèles 3D sont réalisés avec LowPoly (Modèles entre 400 et 700 polygones) & 3DSMax, le texturing est fait sous Photoshop, le skinning et les animations sous 3DSMax. Le moteur 3D quant à lui tourne sous ShiVa (StoneTrip) et la réalité augmentée est basée sur ReverbAR (analyse de l’image, reconnaissance des marqueurs et affichage des modèles).

Et pour le reste…. du papier, une bonne imprimante et des ciseaux ;-)

 




5 commentaires

  1. J’ai pu voir le projet en vrai lors de la novela à Toulouse, réalisé par des élèves de mon ancienne école. Il est super, malgré les quelques bugs (et certaines mauvaises critiques venues de certains profs aussi) 😉

  2. Pour moi ce genre de projet montre la limite d’évolution du livre dans la réalité augmentée.
    Au final c’est l’écran qui prime sur le livre. Et l’on tombe très vite dans l’univers du jeu vidéo, mais avec un manette en carton, assez peu pratique finalement…
    Qu’en pensez vous?

  3. Moi, je suis preneur. Je viens d’avoir un petit fils et pour lui lire une histoire et le faire participer à celle-ci je trouve l’idée géniale. Continuez et prévenez-moi dès qui est à la vente.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *