Hmmm… Vous rappelez-vous que ce que ce est de s’ennuyer?

Pour ma part, c’est assez rare et je vous avoue que j’essaye de provoquer cela. En effet, comme bien des gens, je jette un œil à mon smartphone pour un rien, lors d’un court temps où je n’ai pas d’activité. Et cela m’occupe plus ou moins. Souvent moins que plus d’ailleurs. Et pourtant j’ai toujours mille idées en tête, des choses que j’aime creuser, auxquelles j’aime penser, réfléchir, inventer. Et pourtant, la surprise vient aussi de l’observation du quotidien, l’innovation aussi parfois.

checl

À New York, une émission de radio publique a demandé des milliers de ses auditeurs d’arrêter de « checker leur smartphone » et de voir ainsi où leur esprit les ont emmenés. Manoush Zomorodi de « New Tech City » a reçu James Hamblin à la Science House de Manhattan afin de comprendre ce que cette expérience a provoqué et ce que l’ennui peut offrir en guise de pensée créative. Un projet intéressant !

Les idées créatives apparaissent… quand vous arrêtez de regarder votre smartphone !

Bref, je ne vous raconterai pas toute ma vie en détail aujourd’hui, mais je mets régulièrement mon smartphone en « mode avion » afin d’être complètement off. Ou alors, je le laisse complètement éteint quand je suis en voyage, ou en randonnée… Mais avec un peu d’exercice je serais curieux d’expérimenter des journées sans téléphone. Je le laisse chez moi, pour voir à quel point cela me soulage, m’angoisse, me fait réfléchir autrement.

Et vous… vous seriez tenté par ce genre d’expérience ? Vous avez déjà mis en place des petits rituels de déconnexions ? Si oui, lesquels ?




6 commentaires

  1. J’avoue que je ne pense pas que j’aurai le courage de couper mon téléphone toute une journée. Il m’arrive de ne pas le regarder et d’observer les gens, mais j’aime quand même être connecté, si je dois recevoir un message, un appel, ou une notification importante. Je crois qu’il n’a presque jamais été en mode avion ! haha

  2. C’est vrai que éteindre son portable toute la journée peut être difficile dans le sens où l’on peut recevoir un message ou un appel important du genre « vous venez de gagner un million ! mais c’est votre messagerie donc on va appeler quelqu’un d’autre  » ahaha
    Non mais en revanche on peut faire d’autres petits gestes qui permettent de rester en contact avec le monde extérieur. Pour ma part j’utilise le moins possible google maps, je préfère demander à quelqu’un dans la rue, histoire d’échanger quelques mots et souvent un sourire avec  » bonne journée  » au lieu du « vous êtes arrivé  » de mon portable 🙂

  3. Etant dans la branche des créatifs, je me deconnecte de tout appareil de chaque dimanche pour profiter de ma famille, mes amis et cela permet effectivement de libérer une partie créative. Qui reboost mes bateries pour la semaine. Il arrive souvent qu’en semaine lors d’un projet creatif je fasse de même. C’est indispensable pour moi et donc très vrai j’imagine.

  4. Je vais tenter une déconnexion ce week-end : aucun jeu débile, aucune alerte pinterest pour me dire qu’une énième personne vient d’épingler une image, aucun message « c’est l’anniversaire de Tartempion » cette semaine, aucun mail « truc machin vous suit désormais sur twitter » …
    Mais en fait … le bonheur quoi ! Et du temps pour penser, pour de vrai.

  5. @Geoffrey Dorne:
    J’ai commencé par supprimer toutes les notifications de TOUTES mes applications et c’est déjà beaucoup plus calme sur mon téléphone : moins de bzzz, moins de clics, moins de pollution …
    Je n’ai pas pu complétement décrocher … mais c’est un bon début.

    Je vous recommande de regarder « Digital Detox » le Mercredi 25 février à 20h50 sur CANAL+. Un documentaire parfait pour entreprendre une vraie cure de désintoxication digitale. Ils ont même fait une page web plutôt rigolote avec possibilité de tester son addiction : http://digitaldetox.canalplus.fr/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *