child

Hey 🙂

On continue notre journée avec un sujet passionnant soulevé par Anne Sylvie Pharabod et auquel François de Singly répond avec beaucoup d’intérêt. Il s’agit de la famille à l’ère du numérique, des réseaux sociaux, de l’hyper connectivité des adultes comme des enfants. François de Singly est un sociologue français, professeur de sociologie à l’université Paris Descartes et il est spécialisé en sociologie de la famille, de l’éducation et des rapports entre femmes et hommes.

À noter que Stefana Broadbent était également présente lors de la table ronde 🙂

François de Singly interviewé par Anne Sylvie Pharabod, sur les nouvelles technologies dans la vie familiale

source | merci Rémy !




3 commentaires

  1. à l’air du numérique je ne trouve plus pour ma part des relations sociales entre les membres de la famille , chacun est dans son petit coin devant le pc. Tres peu font l’exception aujourd’hui.

  2. Ça patine quand même pas mal cette série de vidéos, beaucoup de temps passé à gloser sur les liens forts quei ne le sont pas tant que ça et les liens faibles qui se seraient développés pré-numériquement.

    La réflection la plus intéressante et « concrète » vient peut-être à la fin de la dernière vidéo, sur l’impact de l’attrait de l’inconnu idéalisé sur une relation de couple établie.
    On peut néanmoins penser que toute cette discussion ne dépasse pas de beaucoup ce que bon nombre de participants de ces entrechats numériques/réels auront eu l’occasion de voir, d’appréhender et d’intérioriser. Et qu’ils seraient donc eux aussi capables d’expliquer, de façon certes moins structurée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *