Vous vous en souvenez peut-être, il y a 5 ans, je publiais cet article sur des « origamis robots« , une drôle d’invention créée pour animer des surfaces planes. J’étais déjà très impressionné à l’époque mais voilà qu’aujourd’hui, des chercheurs remettent ça et vont encore plus loin.

Dans ce projet, les surfaces planes sont comme des robots, elles se plient toutes seules, elles se déplacent, vont dans l’eau et nage ! Et elles se recyclent en d’autres formes lorsque leur travail est terminé. Réalisé par Shuhei Miyashita et ses collègues du Massachusetts Institute of Technology (oui, les mêmes!), ce robot origami de 1,7 centimètres de long est fait de plastique et d’une sorte d’aimant. L’ensemble peut être « programmé » par un champ magnétique externe.

lap

flex

La mini-machine est ainsi composée de trois couches de matériau dont notamment du chlorure de polyvinyle qui se contracte lorsqu’il est chauffé (même principe que le flexinol pour celles et ceux qui connaissent).

Les origamis robots existent bel et bien

Le professeur Miyashita ajoute pour conclure : « Nous complétons ainsi le cycle de la naissance à la vie, de l’activité à la fin de vie ». Une façon de concevoir qui comprend l’avant, le pendant et l’après expérience. Du beau travail.

Hâte de pouvoir expérimenter ça… qui sait, dans cinq ans ? ;-)

source & source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *