Bonsoir ! Je viens de lire chez bienbienbien un bon petit article et je vous en fait part. “On connaissait les captchas, ces codes alpha-numériques à recopier quand on veut laisser un commentaire, s’inscrire sur un site ou ajouter un ami sur Facebook. On connaissait aussi les nigériens qui veulent nous donner 18 millions de dollars parce que leur compte est bloqué et leur père est diplomate, et à qui on demande une preuve de leur existence, comme écrire une phrase à la con sur une feuille et se prendre en photo avec.”

“Mais, ce qu’on connait moins, c’est le principe du “salut” sur MySpace. Si quelqu’un se fait passer pour vous, envoyez aux admins une photo de vous tenant un bout de papier où est noté votre ID.

“Ou bien une vidéo. Qui de toute façon leakera un jour. Et ça donne “Proof”, un montage où on voit des emos (qui pourraient concourir au concours de la plus grosse mèche avec Bill de Tokio Hotel) épeler leur ID genre “1 5 8 66 00 24 B 4 X 32? pour prouver qu’elles ne sont pas a) des gros pervers planqués derrière leur ordi, b) des moches planquées derrière leur ordi, c) des non-emos (han, trop la honte) se faisant passer pour des emos.”

Ce genre de choses me laisse complètement sans voix et je pense que la réflexion sur les nouveaux usages et que l’étude des générations connectées a de beaux jours devant elle 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *