desk

Bonjour ! 🙂

Ce matin, je vous présente une étude réalisée par l’Essec sur la vision du « bureau de demain » pour les jeunes, les étudiants, les entrepreneurs ou tout ça à la fois. En effet, loin des clichés ennuyeux du jeune swag qui crée une startup dans un incubateur pour lever des millions d’euros ou dans une maison californienne pour rencontrer Marc Zuckerberg, le nomadisme professionnel existe de plus en plus avec notamment le télétravail, les espaces de co-working, le travail dans les déplacements pendulaires (les transports notamment).

Ainsi, choisir son lieu de travail est un élément très important pour, d’une part être embauché dans une boîte, et d’autre part pour entreprendre et travailler en indépendant.

Cette étude a été mise sous la forme d’une infographie que je vous présente là.

Mon bureau de demain

Vous le constaterez, ce sont les espaces partagés qui sont le plus plébiscité. Evidemment, l’étude annonce que la « productivité » sera plus grande si l’espace de travail est plus agréable, mieux connecté, etc.. Personnellement, je préfère me pencher sur le facteur « créativité » pour les espaces de travail.

À l’heure actuelle, je suis installé depuis plus de deux ans dans un grand atelier de verre et métal que je partage avec les Editions Volumiques (une startup qui crée des jeux tangibles & numériques) et c’est un endroit parfait à mes yeux pour la créativité :

  • Un lieu lumineux et agréable
  • Des gens pour rire et penser
  • Un endroit calme
  • Des jeux
  • Des livres
  • Les nouveaux produits technologiques
  • De quoi cuisiner & préparer le thé
  • Un atelier de sérigraphie
  • Internet
  • Des Legos, des bornes d’arcades, des gadgets
  • Des nouveautés toutes les semaines
  • etc.

Cependant, comme je suis un éternel insatisfait, il manque encore des choses… mais je ne me contente pas de rêver, j’y travaille 🙂

Et vous, votre espace de travail rêvé ?

source




5 commentaires

  1. Etant jeune entrepreneure j’ai élu mon bureau à domicile qui est un studio.
    Pas évident, de ce fait, de scinder pro et perso quand la journée commence par remettre le lit en clic clac et que l’attention commence à se porter sur une prog perso… j’ai encore du mal à me conditionner après plus de 10 ans à travailler en entreprise.
    Je rêve d’une pièce, comme celle de @Kaes, où je pourrai laisser mon travail en cours traîner sur le bureau avec les livres ouverts, les notes qui prennent l’air, les gribouillis qui luttent contre la page blanche, les reliquats de découpage, mes inspirations affichées au murs et j’en passe… Je rêve de cette pièce de liberté qui me permet de matérialiser que mon cerveau est en ébullition (oui j’ai besoin de voir ce que je suis en train de faire), même si je suis ailleurs je sais qu’au retour je pourrai m’y replonger sans transition. J’aimerai avoir cette « marque » parceque tout ranger en fin de journée me bride et ça fatigue aussi. Pour certain ça aide peut-être à faire la transition pro/perso mas pas moi. Tout est lié.

    Donc mon lieu de travail idéal serait ma pièce à domicile. Mais j’ai aussi besoin de rencontre, de partage et de rebondissement. Alors les espaces de co-working m’attirent, mais encore faut-il passer le cap du complexe d’infériorité… (une vrai analyse ce commentaire !)

    Du coup je songe depuis quelques jours à changer d’air pour aller respirer celui d’une bibliothèque ou celui d’un espace municipal ouvert qui s’appelle L’atelier Numérique. Le design de l’endroit pourrait m’inspirer, il à l’air lumineux et calme.

    Mais aller m’enfermer dans un vrai bureau ça ne me tente plus. A moins qu’il ai l’air d’un atelier d’artiste 😉

  2. Tout comme Artistyck, je travaille dans mon studio parisien depuis plus d’un an. A terme, je ne me vois pas continuer comme ca car c’est très difficile de séparer vie professionnelle de vie personnelle. Je ne vois pas les journées commencer ni se finir. Mon studio étant relativement petit, ca devient difficile de ne pas vivre derrière mon bureau (après avoir moi aussi replié le clic-clac).

    Je vais de plus en plus dans des lieux de coworking (la Cantine, l’Anticafé, parfois le Faclab même s’il ne s’agit pas exactement du même type de lieu). Ayant déjà pu voir ton atelier Geoffrey, je comprends ton point de vue vis-à-vis de cet espace de travail. Grand, ouvert et calme. C’est ce type d’endroit que je chercherai quand j’en aurai les moyens 😀

    Pour moi, le bureau idéal est un atelier en open space, avec plusieurs cultures, plusieurs métiers, plusieurs entreprises.. de l’interaction sociale, de l’échange, et une bonne ambiance. Prendre les transports n’est pas un problème, je dirais même que c’est le sport quotidien qui maintient la forme à Paris !

  3. Le bureau idéal, le mien : proche de mon habitation, en centre-ville, agréable et pas cher, convivial & studieux.
    Nous nous sommes regroupés entres plusieurs indépendants, de métiers très différents (graphiste, paysagiste, métreur, administrateur…) et nous louons un simple appartement. La difficulté a été de trouver un bailleur qui accepte de louer en bail commercial. La location se fait au nom d’une association, qui sous-loue. Il y’a donc un engagement, celui qui part doit se charger de trouver une personne agréable pour la remplacer, et ainsi ne pas mettre le collectif en difficulté. Les bureaux pour les indépendants sont rares, nous recevons beaucoup de demandes. Pourtant un nouvel espace de co-working a été créé dans notre ville, mais c’est en réalité assez cher et impersonnel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *