En 2011, la marque de voitures Chevrolet a fêté son 100e anniversaire… et pendant ces 100 ans la société a développé plus d’une centaine de modèles de voitures, camionnettes et camions. Et comme vous vous en doutez, tous ces véhicules ont une chose en commun… ils contiennent tous des indicateurs de vitesse ! L’indicateur, lorsque vous conduisez, vous le regardez des dizaines, des centaines de fois, et vous ne vous rendez pas forcément compte de la façon dont il a été conçu, dont la typographie a été choisie, l’interlettrage, les espaces, le kerning des chiffres, etc. La société Chevrolet a dont employé des designers pour étudier la lisibilité des caractères, la bonne taille des nombres, etc. et…ça se voit !

Bref, on passe de 1941 à 2011, et je vous laisse admirer l’évolution de la typographie, le retour au classique aussi, les années 70… bref, tout y est, et c’est passionnant !

Personnellement, je suis un immense fan du compteur de la Chevrolet de 1949 ! Très classe ! 🙂

source




6 commentaires

  1. Je vote aussi pour celui de 66, il semble traduire le passage des vitesses (bon, avec virtuellement deux rapports) et une grande stabilité lorsque la vitesse est élevée. La voiture est soit arrêtée, soit à fond, les vitesses autour de 60 70 mph sont juste là pour faire l’intermédiaire, c’est peut-être pour cela que c’est illisible.

  2. interessant forcément mais cela montre aussi qu’il n’y a eu aucune constance dans le design des compteurs dont le design n’a donc jamais semble-t-il été guidé par des problèmes d’ergonomie ou de lisibilité mais plus par des désirs de suivre la mode…

    j’aimerais bien voir l’évolution des compteurs des porsches 911…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *