Je suis actuellement à la Salle Cinéma du Centre Pompidou pour assister à une soirée-débat à l’occasion de la 4e année d’enfermement de Julian Assange. Vous le savez, Julian Assange fait toujours office d’un mandat d’arrêt et vit toujours reclus à l’ambassade d’Équateur à Londres. Il est accusé d’espionnage par les États-Unis dans le cadre des activités de WikiLeaks, et de viols et agressions sexuelles par la Suède. Il garde cependant sa liberté de parole qu’il arrive à partager en ligne.

bitmap

Lors de cette soirée au Centre Pompidou, nous aurons le plaisir et l’honneur d’écouter le philosophe Bernard Stiegler, d’assister à une conférence animée par Amaelle Guiton de Libération et de vivre une intervention en direct de Julian Assange. S’en suivra une performance live de Patti Smtih. Rien que ça 😉

Présentation

Cette soirée s’inscrit dans un ensemble d’événements qui auront lieu le 19 juin simultanément à New York, Quito, Buenos Aires, Berlin, Belgrade, Madrid, Bruxelles et Naples, sous le titre First they came for Assange… en référence au poème de Martin Niemöller, et dénonçant – tout comme le rapport de l’ONU rendu public le 5 février 2016[1] – la situation de « détention arbitraire » de Julian Assange, enfermé dans l’Ambassade d’Equateur à Londres depuis quatre ans. À Paris, cette soirée sera également l’occasion d’une réflexion sur ce que Michel Foucault appelait la véridiction et le courage de la vérité dont les lanceurs d’alerte – et en premier lieu Julian Assange – exposent à l’échelle planétaire les enjeux. 

Le débat en live, dimanche 19 juin 2016 à partir de 20h30

Bon live !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *