[edit : le concours est terminé !]

Il y a quelques jours j’échangeais avec Ghislain d’Orglandes, co-auteur avec Aymeric Bourdin du livre « On se fait un brief Créa / Client » ?  L’ouvrage vient de paraître et il aborde la fameuse question de la création collaborative ! Le constat de départ est qu’il était temps de repenser la manière d’aborder le brief, ce moment essentiel et délicat de la relation qu’il y a entre un créa et son client. Notons également que l’éditeur est réputé pour la diversité et la qualité de ses ouvrages, vous le connaissez sûrement, il s’agit de Pyramyd !

À la fin de l’article, je vous propose de gagner un exemplaire du livre !

Présentation du livre

Fruit des échanges d’un designer et d’un écrivain, l’ouvrage s’adresse au lecteur pour l’aider, avec humour, à résoudre la seule question qui vaille : comment s’entendre quand on ne parle pas la même langue ? L’approche originale du livre consiste à proposer une double entrée sur le brief : un regard client et un regard créatif. Deux entrées et deux points de vue pour un seul brief partagé, celui qui formera le socle d’un projet réussi.

Quelques photos du livre

img_1255 img_1254 img_1247 img_1248 img_1249 img_1250 img_1251 img_1252 img_1253

Dans ce livre, il faut savoir qu’on y retrouve aussi de nombreuses interviews auprès, par exemple, de Gérard Caron, fondateur de l’agence Carré Noir, Etienne Robial, graphiste et DA de Canal +, Charles Beigbeder, entrepreneur, Eric Cothenet, ex-DG de groupe Bel, Frédéric Messian, CEO de l’agence Lonsdale, Joël Desgrippes, fondateur de Brand Image, Patrick Veyssière, fondateur de Dragon Rouge, etc.

Autant de regards, de témoignages et d’anecdotes qui viennent nourrir notre propre réflexion, autant dans la conception de brief que dans sa lecture, son déchiffrage aussi parfois.

Comment gagner un exemplaire du livre ?

[edit : le concours est terminé !]

Pour gagner un exemplaire du livre, l’idée est simple : laissez un commentaire sous cet article en expliquant quel serait le brief de vos rêves ? Serait-ce votre client qui vous envoie une vidéo tuto sur Youtube ? Serait-ce un brief qui tient sur une seule feuille A4 ? Serait-ce un brief que vous avez écrit avec lui ?

Je laisse ouvert le concours toute la semaine et après, on fera un tirage au sort parmi les réponses qui répondent au sujet 🙂

À vous de jouer !




41 commentaires

  1. Bonjour Geoffrey,

    Avant tout, je trouve ton article très intéressant en présentant un livre avec un questionnement sur le brief créa qui doit être riche et ayant une manière différente d’aborder ce brief.

    En ce qui concerne mon brief créatif de rêve, j’aimerai avant tout qu’il ne soit pas réalisé par moi ce qui est le cas aujourd’hui dans ma formation de BTS Design Graphique. J’aimerai tellement avoir un brief écrit par le client et en vidéo sous forme de motion design très simple avec des élements graphique illustrant le brief et permettant de nous plonger directement dans le sujet.

    Celà permettrait aussi que mon brief soit en lien avec ma passion du monde de la vidéo et donnerait un côté futuriste qui ne sera pas trop figé.

    En espèrant avoir une chance de gagner ce livre qui à l’air extremement intéressant et pouvant m’expliquer pleins de choses fabuleuse pour plus tard quand je travaillerai

    Je te souhaite une très bonne journée Geoffrey, et j’espère que la conférence à la librairie pompidou c’est bien passé?

    Marc-Edouard

  2. Ce bouquin a l’air top !
    Un brief ideal est un brief agile où toutes les parties prenantes (ux, ui, dev, redac…pour du digital par exemple) sont présentes et partagent. Une vision claire et partager pour prévenir et anticiper les d’éventuels débordements. Un brief ou les utilisateurs ou consos ont été écoutés et ont également contribués a sa rédaction. Un brief ou la technologie est maîtrisée…
    Vu comme ca c’est pas si compliqué !
    ++

  3. Hello.

    Un brief de rêve serait « tout simplement » un brief qui définit clairement la cible, le but recherché, les éléments à créer et les chartes graphiques. Tout cela serait discuté avec le client en amont afin d’avoir clairement la (meilleure) direction à prendre. Idéalement la deadline laisserait également le temps de pouvoir exécuter le tout en pouvant prendre le temps de réfléchir aux différentes solutions.

    🙂

  4. Salut !
    Merci pour ce concours le livre a l’air suuuuuper cool !

    Pour le brief de mes rêves : tout simplement un brief (qui existe, déjà) complet, clair, réaliste. Un brief bien écrit, d’une ou deux pages, que je puisse bien cerner la zone de « cadre » et la zone de liberté que je peux avoir dans mes travaux par la suite… Et enfin, un brief qui arrive quand le client a réfléchi un minimum à ses besoins et sa stratégie au préalable !

    Célia

  5. Bonjour,

    Merci pour le concours ! un livre qui me parait bien intéressant !

    Le brief idéal finalement ne serait pas celui du client, mais celui de l’utilisateur final.
    En partant de l’observation de ses usages, de discussions et d’échanges. Ces informations constitueraient le coeur du brief.
    Son format ? une vidéo, une bande dessiné, une pièce de théâtre, des images, ressentir les besoins et le retour d’expérience de l’utilisateur de la manière la plus appropriée selon le projet et le contexte. L
    Finalement, ce serait s’affranchir des contraintes techniques, de temps, de ressources ou de coûts pour laisser place à plus de créativité.

    Une solution bien sûr quelque peu idéaliste mais qui ouvrirait tellement de possibilités.

    Jérôme

  6. Bonjour Geoffrey,

    Le brief idéal serait, pour moi, celui établi directement avec le client.
    Si un projet doit être mené avec lui, pourquoi ne pas commencer directement à la racine pour plus de cohérence ? 🙂

    Quoi qu’il en soit, merci de nous avoir présenté ce petit bijoux !

    Romain

  7. Le brief idéal n’existe pas et c’est un peu illusoire de le rêver. Pourquoi je dis cela ? Parce que c’est là toute la magie de notre métier (je suis Designer UX/UI dans le domaine du digital). La magie de s’adapter à nos clients tout en leur apportant le meilleur de nous-même sur notre domaine et de les orienter vers les bonnes personnes et pratiques sur les domaines annexes pour aboutir à un résultat concluant (un sourire est souvent très gratifiant et montre la satisfaction).
    Si je devais décrire un brief idéal : un brief où le client expose ses idées avec ses tenants et ses aboutissants tout en laissant une porte ouverte aux fonctionnalités additionnelles qui pourraient s’ajouter au projet lors de sa création ou dans un futur proche et lointain. Ce brief prendrait en compte tous les aspects techniques, utilisateurs, tests techniques et utilisateurs, financier, le tout avec un planning établit en partenariat avec les différentes équipes. Autour de ce brief tous les domaines seraient représentés pour définir leur coeur de métier, avancer conjointement et apporter au client une entière satisfaction sur ses attentes.

  8. le toast de mes rève, c’est celui ou l’on te dis, va te prendre une semaine de vacances pour réflechir.. et investie ton fric si tu veux continuer !!! (c’est telment inbelieveable non ?)

  9. Le brief idéal n’existe pas, ou il dépend de chacun, d’un coté il pourrait etre très précis une maquette du besoin, d’un autre il peut se limiter aux objectifs, le point de départ et là où on veut aller (passion, empathie, sens de la démarche…)

  10. Le brief de me rêves :
    En marchant, dans la montagne, une randonnée de 2 jours avec le client.
    Un petit carnet dans la poche de chacun, des gribouillis, des mots-clés, des conneries.
    On s’essore du langage, on se débarrasse des codes et des atours. Ne reste plus que le sens qu’on veut donner. La nuit en refuge est le moment clé, l’itinérance a fait son miracle, on touche le fond, la trace est nette, les mots sont justes.
    On finit autour d’un vin chaud (ou d’une bière fraîche, ça dépend de la saison) à synthétiser ensemble le brief sur une page.
    Et c’est parti !

  11. J’ai fait un rêve mes frères, un rève ou les brief ne serait pas issus de l’équipe de développement, d’un monde où l’existence de brief ne serait pas à justifier, d’un brief accès non pas connaissance de l’équipe développement mais besoins utilisateur !

  12. Peut être que le meilleur brief n’existe pas : soyons créatif et réinventons nos manières de faire à chaque nouveau projet/client : sur papier, au téléphone, au restaurant… peut importe la méthode tant que l’on parle et que l’on s’écoute !

  13. Je possède un questionnaire qui fonctionne déjà très bien pour concevoir les briefs créa avec mes client, mais je suis prêt à l’améliorer. Je ne sais pas si il y a un brief idéal, mais en tout cas il existe une entente idéale, entre le prestataire et le client, cela m’est déjà arrivé. A partir de là, les choses se passent bien. Même si des fois, rencontrer des obstacles permet de stimuler la créativité 🙂
    Bref, l’idéal n’existe jamais, c’est idéaliste d’y croire 🙂

  14. Je ne sais pas encore, j’ai pas lu le livre.
    Le rêve serait qu’il soit conçu par le client en collaboration avec l’équipe créa en se disant « ok j’ai une confiance intrinsèque en ce que fait le créa car que c’est son métier, son expertise qu’il apporte ». La forme elle, s’adapte en fonction des supports de comm’ visés. C’est surtout faire comprendre l’intention qui compte.

  15. Bonjour

    Pour ma part, j’associerais facilement à un brief la partie technique, tout en gardant le plus possible le leadership sur les échanges. Il me semble important de rapidement cadrer les faisabilités techniques. Cependant, associer la partie technique dès l’étape du brief nécessite d’être en mesure de garder le leadership : il ne faut laisser le technique dans sa zone de confort, mais au contraire réussir à l’emmener à proposer des solutions techniques potentiellement inédites ou innovantes, sans quoi cela risque de n’être plus de la créa mais de la simple mise en œuvre…

  16. Il a l’air très intéressant ce petit livre ! =)
    Alors un brief idéal selon moi, ça serait un document clair, concis et complet écrit en concertation avec le client. Bien entendu il aura réfléchis à son idée en amont et peut être même conceptualisé à sa façon les points clés de son projet.

  17. Bonjour Geoffrey ! Ce livre a l’air top! 🙂 Pour moi le brief idéal serait un brief fait avec le client où ensemble nous dépasserions nos à prioris et nos idées préconçues pour proposer un brief innovant et inspirant…

  18. Il a l’air bien fait, ce livre…

    Le brief idéal, ce serait sans doute que le client commence par me montrer ce qu’il fait en m’emmenant voir sur place, avant de m’expliquer clairement ce qu’il veut communiquer. Ensuite, il s’intéresserait suffisamment au design graphique pour comprendre ou apprendre un minimum le travail, histoire de pouvoir parler ensemble des orientations à donner au projet, tout en me laissant faire mon travail.
    Encore mieux, j’aurais le droit à un maxi délais pour faire des recherches sur le sujet.
    L’idée serait presque d’être sur place à faire des recherches (en résidence, en quelque sorte), avant que le projet arrive.

    Ou alors, être mon propre commanditaire et faire un brief avec moi-même…

  19. Le brief le plus cool c’est quand tu ne le vois même pas passer tellement tu as saisis ce que veut ton client. Un peu comme dans « le mentaliste ». Le reste c’est chiant.

    Ya pas de solutions toutes faites pour faire un brief. Par facetime, skype, youtube, en .pdf. en .png, en .Jpeg. des fois même en WORD !!! C’est l’essence qui importe. Pas la forme.

    Je ne souhaite pas avoir ce livre. Le marketing c’est bien à petite dose. Mais le marketing qui se moque du design ça me chagrine.

    #AmourPartout

  20. le brief de mes rêves?
    le rêve de mon brief ? Un truc totalement informe où la personne (client, partenaire, collaborateur même) ne parlerai vraiment pas du tout le même langage à la base mais qu’on réussisse à en échangeant, en discutant, en gestualisant, en dessinant, en chantant, en dansant à s’échanger nos langages pour que l’on finisse le brief d’abord en s’étant compris mais aussi en ayant un autre type de langage.

    merci pour ce concours mais en général pour tous les sites que tu enrichis quotidiennement.

  21. Le brief idéal on le vit tous les jours. Un problème à résoudre, un objectif à atteindre. Il tient en une phrase. Le reste c’est notre métier, notre plus value.

  22. Hello,

    Ce qui serait super c est que le client dise ce qu il souhaite dans son brief et qu il fasse confiance à l agence ou au free-lance en ne le bridant pas.
    On connaît notre métier, les nouvelles technologies et tout ce qui pourrait apporter une valeur ajoutée au projet.
    Et ensuite discuter, échanger et adapter 😄

    J adore le jaune et ce livre à l air top ! Je suis curieuse de découvrir les solutions de personnes avec de la bouteille !

    Merci et bon week end,

  23. Le brief parfait pour moi, c’est un moment avec mon client, partenaire, ou autre. MA coéquipière à mes côtés pour une vrai discussion. Pas besoin de language technique, juste de sentir et de percevoir ce que désir le client. Construire progressivement une listes de ses besoins et envies.

    Ensuite un veritable temps de réflection pour refaire une entrevue pour contrôler que chacun à bien compris et perçu ce que sont les attentes, les objectifs et les besoins de chacun.

    Une collaboration main dans la main pour que le client sorte grandis et nous aussi.

  24. Bonjour,
    Je ne sais pas s’il y a de brief parfait…

    Selon moi un brief se doit d’être évolutif, personnel et différents.
    Les circonstances des projets / le ou les interlocuteurs / le contexte du sujet, sociale et humain sont des vecteurs variables. On se doit d’adapter notre position nos questions et nos méthodologies en fonction.
    Les questionnaires pré-établi sont pour moi des pense-bêtes.

  25. Le brief de mes rêves ? Ceux pour les projets « entre potos ». Du genre une discussion à batons rompus avec chacun prenant des notes (mots clés, idées, points forts, schémas…), histoire de bien faire évoluer le concept, de le pousser à bout.
    Le « demandeur » joue le rôle du maitre du jeu, le « gardien de la logique » pour éviter que ca parte dans tous les sens.
    Une premiere session freestyle, puis une seconde le lendemain en reprenant les notes et en dégageant le fil conducteur, les tenants et les aboutissants… qui doit déboucher sur le cahier des charges 🙂
    Ok, ca peut donner n’importe quoi, mais bien cadré, ca peut donner du tres tres bon !
    La méthode fonctionne depuis des années, reste plus qu’a la dupliquer en réel avec des vrais clients. Pour ca j’entraine une armée de chats ninja. de koalas servants et de pandas cuisiniers….
    (bon j’avoue ca marche pas trop)

  26. Très originale l’approche de ce livre !

    Le brief de rêve : celui qui écrit en toutes lettres : « Vous avez carte blanche et budget illimité ! » =D

  27. Pour moi un brief doit répondre à plusieurs questions :
    – quel est le but du produit ou du service ?
    – quelle est la population cible ?
    – quelles sont les émotions à faire passer ?
    – quelles sont les valeurs de l’entreprise ?
    – quelles sont les contraintes ?
    Dans l’idéal ce breif doit être partagé par les responsables des parties prenantes 🙂

  28. Pour moi le brief idéal est forcément co-écrit! Il serait le fruit d’un atelier de brainstorming entre un représentant du client, un représentant des clients du client, et un représentant du prestataire. Un brief raté, c’est un brief où chaque partie prenante se sent en confrontation avec les autres car voit que celles-ci ne partagent pas toujours son « comment » à elle. Alors qu’en fait elles ont le même objectif, le même « pourquoi » et qu’il faut juste qu’elles se mettent d’accord sur la manière d’atteindre ce résultat. Seul un vrai travail collaboratif mettrait tout ça au clair je pense et permettrait d’instaurer une vraie confiance en début de projet.

  29. Bonjour,

    Ce livre à l’air tout bonnement magnifique et me tiens en haleine…
    Pour moi le brief parfait, ce serait un brief clair et précis… huumm…Euh surtout un brief que le client — mais aussi valable pour le commercial d’agence (lol) — aurait pris le temps de réfléchir, car souvent il fait son brief (le vrai celui enfouit dans sa tête, si, si…) après que vous ayez digéré le vrai/faux brief !
    Donc l’idéal, ce serait un brief avec des commentaires un peu comme la petite voix intérieure de la personne — créa comme client d’ailleurs – qui viendrait paraphraser les lignes du brief ! A cela, j’adjoindrait un détecteur de mensonge… afin de pouvoir aller droit au but !
    Une petite anecdote : Un jour, dans ma jeune carrière, au jour de l’avénement du numérique et autres solutions PAO, où les imprimantes jet d’encre fleurissaient dans les bureaux, je suis allé prendre un brief ! Le client, écoute ce que nous agence de com’) pouvons lui proposer. Attentif et satisfait, il hoche de la tête… je lui présente des roughs de mise en page fait à la main (et oui ça se faisait rare mais ça se faisait encore à l’époque…). Il dit OK ! Nous sommes contents nous sommes d’accord.
    Mais là dans un élan de zèle, le client me sort une maquette qu’il a gentiment faite sur Publisher et je vous le donne en mille, imprimée sur son imprimante couleur ! Si…si !
    Et là le vrai brief : « Alors… je ne suis un pro, ce n’est pas mon métier… c’est vous le pro… mais voilà j’ai fait ça et c’est ça que je veux ! Bien entendu je ne suis pas un pro alors j’attends de vous autre chose… mais c’est ce que je veux ! »
    Et là c’est le drame !!! Dans nos têtes, nous agence, (surtout la mienne !) je me dis :
     » si je fais ce qu’il a fait, il va nous prendre pour des rigolos qui lui pompe du fric et si je fais moi ma conception il va me la jeter à la gueule car ce n’est pas ce qu’il a fait ! » Ce jour là j’ai compris que le métier changeait/évoluait et surtout j’ai compris la problématique BRIEF !
    Donc pour moi il n’y a pas de brief miracle… quoique ce que j’aimerai c’est une machine à analyser les briefs ! Un truc dans lequel tu rentres ta ou tes feuilles de brief et à la sortie t’as la créa (hihi…), un digesteur de brief ! Ah oui ça, ça serait bien !!!!
    Il faut souvent s’écouter à demi-mots et lire entre les lignes et alors créa et clients se comprennent !

  30. LE Brief idéal :
    Celui où toutes les parties sont présentes (clients, créatif, développeur, voir même usager !). C’est un brief coopératif où chacun met sa pierre à l’édifice afin de définir les valeurs du projet et ses objectifs afin de garantir la qualité du projet. De mon expérience, ce type de brief permet à tous d’y trouver son compte : une définition de son projet plus précise pour son client, qui doit alors s’imposer une rigueur quand à l’explication de celui-ci, un apport qualitatif et non quantitatif d’informations pour le côté prestataire.

  31. Excellent sujet de livre !
    Le brief idéal est une vision limpide des enjeux et objectifs attendus par le client pour permettre aux créatifs de proposer une solution innovante et originale.
    Il est aussi important d’enlever les doutes dans la tête d’un client et de faire de la pédagogie dès le début du projet.
    C’est la meilleur approche pour une collaboration fructueuse!

  32. que l’on soit boulanger, médecin, décorateur, vendeur d’automobiles, garagiste, maçon, peintre ou designer, les premiers mots échangés lors de la mise en relation sont fondamentaux. Lors de la vente ou de la rencontre, le respect mutuel, l’écoute, le partage voir l’empathie font le succès des dialogues humains. Pour ma part il n’y a pas de brief ultime. Il y a d’abord des hommes et des femmes qui se rencontrent, échangent et se comprennent… ou non. C’est pourquoi la question des appels d’offres et consultations est bien complexe, car totalement détaché de l’humain. Mon brief idéal est une bonne discussion sous forme d’interview mutuelle sur ses domaines d’expertises, ses passions, son parcours… Pour moi le brief idéal est un entretien 😉

  33. Bonjour Bonjour,

    Le brief de rêve, peu importe la forme, la couleur, le support, il reflète simplement les envies du client avec plus ou moins de détails selon l’idée plus ou moins avancée qu’il se fait de son projet. Le principal c’est qu’il nous embarque dans l’imaginaire du client afin que l’on comprenne le cœur du projet, ses contraintes mais surtout ses libertés.

    🙂

    Très bonne journée,

    A.

  34. Merci pour ce concours ! Ce livre à l’air vraiment top et instructif !

    Pour moi le brief idéal ne doit pas être forcément joli et bien présenté mais il doit être clair !
    Travaillant à la fois en entreprise et en freelance, je vois des situations complètement différentes, et notamment je préfère avoir un milliard d’idées posées par le client avec des captures d’écrans, des phrases, des planches tendance, des screenshots montés vulgairement pour me montrer qu’il a réfléchi à l’essence même de son projet. Une fois qu’il m’a montré cela j’aime faire une phase de compréhension. Et ensemble on va remanier le brief avant de lancer en prod.

    Voilà !

  35. Bonjour,
    Ce livre a l’air vraiment génial 🙂 Beau cadeau de noël pour les graphistes !
    Dans le même genre, je peux conseiller « Popular Lies About Graphic Design » de Craig Ward que j’aime beaucoup. C’est en anglais mais très simple à comprendre.
    Sur le même thème, il y a aussi un petit article sympa ici: https://www.grapheine.com/divers/mon-client-est-un-graphiste

    Le brief de me rêves, je pense que ce serait tout simplement un brief dans lequel les deux parties dialoguent et échangent pour parvenir à un projet nourrit d’une collaboration. Pas un énième brief où le client ne reconnaît pas l’expertise du graphiste et où il se dit qu’il pourrait très bien le faire tout seul…

  36. // le concours est terminé ! //

    Vous avez été nombreux à participer et je vous en remercie sincèrement car vos messages, idées, façons de voir le travail et les briefs sont souvent très éloignés du chemin habituel, c’est très agréable !

    Sans plus attendre, les auteurs du livre et la maison d’édition ont prit soin de lire toutes les réponses et ont choisi Marc comme heureux vainqueur du concours avec son brief dans la montagne. Beaucoup ont été remarqués et cela a été difficile !

    // De mon côté je vous informe que je ferai sûrement gagner d’autres livres en 2017 et j’aimerais faire une petite bourse aux livres puisque il y a beaucoup d’ouvrages sur le design (mais pas que), dont j’aimerais qu’ils trouvent nouveaux lecteurs !

    // Encore merci ! //


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *