Nous sommes en 2014, et l’Oculus Rift offre aux chercheurs de nouvelles opportunités pour questionner l’humain. Gender Swap est une expérience qui utilise le principe de themachinetobeanother.org pour principe de découverte et de représentation du corps. Cette technique est souvent utilisée en neurosciences afin de faire ressentir aux utilisateurs le corps d’une autre personne. Afin de créer l’illusion pour le cerveau, l’Oculus Rift (un casque immersif) est associé à une caméra permettant de filmer la vue à la première personne.

Au départ, pour créer cette perception, les utilisateurs doivent synchroniser leurs mouvements. Si l’on ne correspondent pas au mouvement de l’autre, l’expérience de réalisation ne fonctionne pas. Cela signifie que les utilisateurs doivent constamment se mettre d’accord sur tous les mouvements qu’ils font.

L’expérience en vidéo

Grâce à cette expérience, les chercheurs visent à étudier des questions telles que l’identité du genre (Queer Theory), l’intimité, le respect mutuel et ce, grâce aux technosciences. Personnellement, je suis très agréablement surpris de constater l’utilisation de technologies émergentes pour la recherche et la science. Cela permet aux expériences de s’inscrire dans notre époque et d’être cohérentes avec la société dans laquelle la science évolue.

 

source | source




Un commentaire

  1. Expérimenter la réalité de l’autre ! C’est génial !!! Ça me fait penser au film « dans la peau de John Malkovich ». Merci pour cet excellent sujet !!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *