Il y a longtemps, à une époque fort fort lointaine, les boîtes d’allumettes étaient un réel support de communication graphique. Le collecteur Jane McDevitt s’en souvient bien puisqu’il amasse depuis des dizaines d’années, les plus belles boîtes d’allumettes du milieu du 20e siècle en provenance de Russie, Tchécoslovaquie, Japon, et l’Allemagne.

boite3

L’esthétique de ces petites œuvres d’art est en grande partie le milieu du siècle moderne, représentant les voyages dans l’espace, les sports, des paysages, et des publicités.

Dès 1893, cette méthode de création publicitaire se répandit aux États-Unis et notamment dans hôtels haut de gamme et les grands magasins. Après le krach de 1929 du marché boursier, la société suédoise Svenska Tändsticks Aktiebolaget (STAB) est intervenue pour créer ses propres étiquettes de boîte d’allumettes, déplaçant ainsi le savoir-faire et la production vers l’Europe de l’Est et vers le Japon.

oite4

Mais à la fin des années 1970, 90%du marché de la boîte d’allumettes a soudainement disparu avec l’introduction des briquets jetables bons marchés…  En mémoire de cette époque et de ce savoir faire, retraçons en images ces bien belles boîtes d’allumettes.

L’époque où les boîtes d’allumettes étaient magnifiques

boite6  bite2

boite1boite5

source / via




3 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *