Ludwig Mies van der Rohe, un nom qui résonne encore aujourd’hui pour moi puisqu’il me rappelle mes études de design mais aussi cette célèbre phrase – dont on est pas sûr qu’elle est de lui – : « Less is More ». Mies van der Rohe, un homme élégant, modeste, avec une autorité naturelle mais qui allait, les pieds dans la boue, sur les chantiers de ses propres constructions. Cet immense architecte allemand aura changé l’architecture en utilisant notamment des formes claires, beaucoup de verre, de l’acier et du béton.

mies2

Ci-dessous, la Neue Nationalgalerie de Berlin… à visiter au moins une fois dans sa vie avec des 4210m² de toiture 😉

less

En mars dernier, France Culture diffusait ce superbe hommage biographique réalisé par Lionel Quantin, Camille Juza, Claire Poinsignon et Annelise Signoret. Pendant cette émission, on a le plaisir d’entendre Mies van der Rohe parler de sa jeunesse et des ses influences venant des bâtiments anciens, simples, toujours debout, présents depuis des millénaires. « Tous les grands styles avaient disparus, mais ces bâtiments étaient toujours là ». Une sorte de recherche intemporelle à découvrir dans l’émission que je vous diffuse ci-dessous.

Ludwig Mies van der Rohe : la simplicité est un long voyage


Si vous appréciez le personnage, je vous propose également cette petite rétrospective en vidéo qui retrace le travail de cet architecte que j’apprécie énormément.




Un commentaire

  1. Bravo, un grand moment de bonheur. Savez-vous s’il existe un ouvrage en français sur Mies Van Der Rohe ?
    Meilleurs sentiments,
    JM Cazenave
    PS Je reviens de Barcelone…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *