manuuuu

Hello à toutes et à tous,

Il y a quelques jours, séduit par sa navigation, son graphisme et surtout son propos, j’ai passé une bonne heure sur le site Manifeste(s).  Ce drôle de site est multiple, il contient des textes des images, des idées, des questions et, je ne vous le cache pas, j’ai mis un peu de temps avant de comprendre de quoi il s’agissait.

En fait, il s’agit d’une plateforme qui rassemble la volonté d’écrire collectivement un/des manifeste(s) de notre territoire commun: entre philosophie, politique, pratique. L’idée est de partager des inspirations, des références, des initiatives et surtout de faciliter l’accès au grand public afin qu’il puisse aussi découvrir tout cet univers alternatif.

manu0

Présentation du Manifeste(s)

« … chômeur.e.s, colibris, créatifs culturels, pirates, objecteur.euse.s de croissance, empêcheur.euse.s de tourner en rond, AMAPs, alternatif.ive.s, convivialistes, grévistes, écoféministes, 15M, alternatiba, activistes, utopistes concrets, vers un manifeste attac, maquisard.e.s, 350, CIIP, hackers, abécédaire du changement, université du nous, fablabs, deep green resitance, grands-parents suisses et belges, laufen, désobéissants, transition citoyenne, tiers-lieux, p2p, bénéloves, commons transition, consom’acteurs, SEL, anarchistes, alliances citoyennes, m1d, révolutionnaires, occupy, amis de la terre, 99%, vélistance, indignés, bolo’bolo, gentils virus, éco-villages, institut momentum, zeitgeist, bricoleur.se.s, conviviums, farceurs, clowns, résiliés, to change everything, squatteur.se.s, décroissants conviviaux, évidences écolos, e-constituante, anarnautes, dark mountain, libertaires, communs, anticapitalistes, m6r, anonymous, élan global, coopératistes, antifascistes, reboot la France, démocratie ouverte, écosociétalistes, climate express …

Nous sommes déjà partout. Nos démarches sont infiniment diverses et complémentaires. Qu’avons-nous en commun ? »

Quelques images du site Manifest.es

manu1manu2 manu3 manu4

Au travers de ma lecture, j’y ai découvert des sujets sur le capitalisme, sur l’économie partagée, sur la pensée plurielle, sur la relation contemporaine au pouvoir, sur le réenchantement de notre société, j’en oublie. J’ai également découvert que le site et son contenu étaient librement téléchargeable sur Github et que chacun pouvait aussi contribuer.

Pour finir, je ne peux que vous encourager à lire, à comprendre et à découvrir cet intéressant projet web!

source




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *