work

Hello à toutes & tous 🙂

Depuis que je suis étudiant, graphiste, designer, je lis des dizaines et des dizaines de choses pour et contre les concours faisant appel à des graphistes en échange de lots en tout genre. Parfois ce sont des concours qui offrent un t-shirt contre toute la création d’une campagne d’affiches pour un grand groupe (campagne qui aurait coûté des milliers d’euros à faire), parfois ce sont des concours de la plus belle image contre une licence Adobe ou contre un téléphone, etc.

Certains s’y retrouvent, d’autres non, certains crient au scandale ou à l’abus, d’autres trouvent ça normal.

Ma petite histoire

Lorsque j’étais étudiant aux Arts Décoratifs à Paris, je n’avais pas les moyens de m’offrir du matériel informatique, des licences de logiciel, des outils de création, etc. J’ai donc participé à des concours, non pas pour me faire connaître ou pour utiliser mon temps libre mais en faisant cette équation :

Par exemple, j’avais besoin d’une tablette graphique

  • je cherchais un/plusieurs concours pour gagner une tablette graphique
  • je participais à ceux auxquels j’étais capable de gagner
  • je m’arrangeais pour gagner 🙂

J’ai fait ça pour m’équiper à mes débuts. J’avais besoin pour travailler d’un ordinateur, d’une imprimante, d’une tablette graphique, j’ai trouvé ces trois concours, j’ai gagné ces trois concours. J’en ai fait d’autres aussi pour des choses plus petites, notamment pour du matériel de dessin, pour un Eeepc (les tous petits ordinateurs de l’époque), et d’autres choses pour travailler. J’ai toujours fait attention à ce que mes créations graphiques à ces concours ne soient pas utilisées à grande échelle de peur de voir mon travail exploité.

Par la suite, j’ai commencé à gagner ma vie et j’ai pu m’acheter du matériel pour travailler. Depuis, je ne participe plus à des concours par nécessité car je peux m’acheter ces « bricoles » dont j’avais besoin et je préfère de loin passer mon temps à travailler sur des projets personnels, professionnels, collectifs 🙂




5 commentaires

  1. Oui, mais si ces concours étaient de vrai jobs rémunérés à leur juste valeur, vous auriez pu vous acheter 10 tablettes à la place d’une seule. Voilà la vraie différence.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *