Vous le savez peut-être, la visualisation biologique me passionne. Voici donc ce midi un petit film intitulé “Süveyda”, un film qui n’est pas sans rappeler la division cellulaire, ou des IRM (Imagerie par résonance magnétique) du corps humain.

Le texte descriptif de ce film, réalisé par Ayhan Cebe, S. Asli Cebe, Ben Lukas Boysen, Hicabi Gulgen, Khaliff Watkins & Archana Mahalingam  :

La lumière et l’obscurité, le bruit et le calme, la beauté, la douleur et l’espoir, c’est l’éclatement des contrastes qui propulse notre vie future dans l’illimité, rivière lancinante de l’existence. Aucun de nous ne sait ce que sera l’instant d’après, ni ce qu’il apportera, les découvertes terrifiantes et passionnantes naissent avec chaque choix. Et pourtant, dans l’alternance du jour et de la nuit, dans le reflux des marées et des océans, dans l’expansion et la contraction constante de notre respiration nous savons que notre voyage n’est pas dû au hasard […] mais à chaque cellule […]

Etrange non ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *