Entre deux calques, entre deux esperluettes, entre deux retouches, entre le bruit du stylet de la tablette graphique et le tapoti du clavier, la petite musique de nuit est signée Ludovico Einaudi accompagnée par une image virtuelle générée par le propre son de ce morceau ;-)

hop !




8 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *