Pour cette après-midi paisible, je vous propose le projet de thèse de Justin Lui.

Il a conçu un nuage de filaments en fibre optique qui créent une masse dans l’espace, assez dense pour que les spectateurs (participants) puissent se prendre dedans. Les fibres éclairées de rouge sont celles qui sont activées localement par la position des gens dans l’ensemble du nuage de fibres.

Le mouvement au travers le nuage crée des traînées de lumière jaune qui persistent… un peu comme une sorte de résidu temporel, laissant un souvenir fantomatique de leur présence et de leurs chemins parcourus.

Poétique, vivant et interactif, ce projet est vraiment prenant.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *