Le numérique, on l’aime, il change tout jusqu’à bon nombre de nos pensées , de nos buts, de nos outils et de notre façon de vivre. C’est magnifique et en même temps terriblement effrayant à la fois puisque nous ne sommes plus nous-même, nous sommes nous + quelque chose d’autre. Donc dépendants. Le numérique et les technologies de façon plus générale ne résout pas non plus tous les problèmes, pire, il en crée aussi parfois de nouveaux…

guy

C’est au travers de ce regard trouble, peut-être aussi quelque peu négatif que le « Nord Collective » (en les personnes de Alex Frukta et Vladimir Tomin) a dessiné et animé cet élégant court-métrage intitulé « Restless » (sans repos). Le sujet repose notamment sur les problèmes de sommeil causés par la technologie mais va beaucoup plus loin dans cette sensation aigre-douce qu’est le réel et sa sensation.

small

Nos smartphones sont un cauchemar

Je me demandais d’ailleurs si, vous aussi vous dormiez non loin de votre smartphone la nuit ? Personnellement, je le mets en « mode avion », imaginant bêtement que cela m’évite d’avoir des ondes qui traversent mon cerveau. Mais malgré tout cette présence permanente me questionne régulièrement, comme si je voulais m’en éloigner. Affaire à suivre…




3 commentaires

  1. Éteint la nuit, majorité des notifications coupées en journée, et parfois je sors sans.
    « Oui mais, s’il t’arrive quelque chose… » La sempiternelle réponse « On faisait comment avant ? » fonctionne encore. Pas besoin d’un fil à la patte !

  2. Merci Johann!

    Et pour te répondre Geoffrey, ce n’est pas si bête le mode avion, encore faut-il aussi couper la connexion internet. Sinon en effet, ce n’est pas très utile. Comme c’est le principal sujet sur lequel je travaille depuis 2 ans et demi j’ai été contente de voir ton article!

    Le court métrage est sensible, beau travail!
    En ce moment je m’intéresse à ce mouvement avec projet d’essayer de le rejoindre 😀
    http://www.timewellspent.io/

    Merci! 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *