Créée par Simone Rebaudengo et Matthieu Cherubini, « Ethical Things » est un projet qui se résumerait en la question suivante : « Comment, face à un dilemme éthique, un ventilateur peut-il préserver l’humanité dans sa décision finale, tout en étant suffisamment souple pour s’adapter aux diverses croyances ».

et4

Cela paraît totalement farfelu et pourtant l’idée d’utiliser la technologie et les systèmes autonomes pour créer des objets connectés nécessite une certaine forme de raisonnement moral. Les véhicules autonomes ou les robots sur les champs de bataille sont de bons exemples de ces objets en raison de l’énorme complexité de leurs tâches et en raison de l’implication humaine qu’ils ont.

et2 et3

Mais que dire alors des objets les plus banals et insignifiants de notre vie quotidienne? Le projet « Ethical things » s’est intéressé à cette question.

Ethical things

À mes yeux le design que je vois au quotidien n’aborde jamais les questions d’éthique et beaucoup de designers que je croise sont rarement sensibles à ce sujet, essayant déjà de travailler, tout simplement pour gagner leur vie, ou alors de se faire plaisir avant d’essayer d’assumer des responsabilités humaines et sociales, des responsabilités de designers. C’est difficile, je le sais, j’en suis loin moi aussi… mais je me dis que nous avons toutes & tous à y gagner. Essayons ! 🙂

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *