J’ai souvent pensé que l’interface et le système de mon téléphone n’étaientt pas parfaitement adapté à mes usages réels, ma façon (souvent détournée ou particulière) d’utiliser mon téléphone. Pour cela j’ai souvent rêvé tout re-designer moi-même (comme à chaque fois que je me retrouve confronté à une frustration dans un service, un objet, un projet, etc. un toc de designer sûrement :D). C’est sur cette même posture qu’une entreprise du Royaume-Uni a créé OwnFone, un téléphone qui ne dispose même pas d’un pavé numérique mais juste des vrais gens en guise d’interface. Ces vrais gens d’où viennent-il ? Vous les définissez lorsque vous commandez votre téléphone.

Les utilisateurs peuvent choisir d’avoir 2, 4, 8 ou 12 contacts sur leur OwnFone. Mise à part les contacts personnalisables, il est possible de configurer davantage votre OwnFone en ajoutant des couleurs et différents styles. Vous pouvez laisser le téléphone comme il est, ajouter un motif ou télécharger une image à utiliser comme arrière-plan.

À l’avenir, il sera aussi possible d’utiliser des images en braille ou même des étiquettes pour rendre le téléphone encore plus accessible.

En images :

En vidéo :

On remarquera également que le téléphone est très fin et très léger (il ne pèse que 40g) et peut avoir un an de batterie lorsqu’il n’est pas utilisé. Je vous dis souvent que le moins est le mieux, et je pense qu’un tel téléphone correspond à un pourcentage élevé d’usages réels (j’entends souvent « Moi je veux un téléphone qui me sert juste à téléphoner« ). À voir si ce petit objet trouvera son public maintenant !

source




31 commentaires

  1. A chaque fois que je vois naître des projets simple et efficace comme celui-ci, je me demande toujours pourquoi je n’y ai pas pensé avant ? 🙂
    Ca peut fonctionner je pense, surtout pour les kids et les gens qui utilisent peu le téléphone.

  2. La belle idée que voilà. Les opérateurs brittaniques ouvrent leurs portes à ce nouveau venu? Avec des forfaits adaptés à l’offre du téléphone?

  3. C’est un gadget mignon et rigolo. Mais un gadget cher. Lié à un abonnement cher.

    Le « téléphone » est une technologie du passé, liée à un usage du passé. Un peu comme le minitel il y a 10 ans.

    Je téléphone peu, environ 30 mn par mois en général (et donc tout le monde devrait en faire autant).

    Mais dans le même temps, j’envoie 200 SMS, j’écoute plein de musique légalement sur spotify, j’utilise environ 1Gb de données, ce qui n’est pas encore énorme, lit des livres électroniques, joue à des jeux débiles, utilise Google Maps + GPS, regarde quelques vidéos, et pas mal de photos, lit et envoie des mails…

    Sur mon « téléphone »

    En fait je ne vois pas de cas où je préfèrerais avoir ce type de téléphone, aussi pratique soit-il pour téléphoner.

    Et la confusion vient du terme « téléphone » encore utilisé.

    C’est un peu comme si on avait appelé les ordinateurs « Machines à écrire » du temps où la majeure utilisation domestique des Personal Computers était le traitement de texte, et qu’on continuait de le faire.

    C’est la faute d’Apple, qui a appelé « iPhone » son iPhone. Quel manque de vision. La preuve qu’ils ont copié sur les autres pour améliorer, mais n’ont pas été foutus d’inventer.

    Ils auraient dû l’appeler iDon’tPhone, ou iDoOtherStuff ou iCanAlsoPhoneButNotOnly.

    Parce que franchement, et là on est d’accord, téléphoner n’est pas la chose que fait le mieux un smart phone.

    Mais ça n’est pas gênant, car on a bien moins besoin de téléphoner pour parler du temps qu’il fait que de faire d’autres trucs bien plus marrants comme jouer à Angry Birds.

    Même pour le business. Combien d’erreurs seraient évitées si tout était mis par écrit dans des mails, au lieu de vagues instructions marmonées au téléphone ?

    La fonction « téléphone » doit disparaitre. Et le plus tôt sera le mieux.
    On sera moins emmerdé dans le métro.

  4. très joli concept, less is best 🙂 effectivement il y a un public pour ce genre d’outil. De plus les abonnements sont vraiment abordables pour des gens qui appellent peu… vivement que ça passe la manche !

  5. @‘Dette:

    Abordable ?

    69 € le téléphone, et presque 10€ pour 50 mn d’appels vers un nombre limité de correspondants ?

    Je n’appelle pas ça abordable…

    Je trouve l’interprétation de « less is best » un peu dévoyée 😉

  6. @Reivax achètes toi donc un ipod touch ! tu à l’iphone sans téléphone avec toutes ces conneries à l’intérieur ;). Et personnellement je ne pense pas qu’en cas de galère envoyer un mail ou un sms peut être vraiment utile.. Une communication « directe » reste indispensable.. (pas besoin d’exemples!)

  7. Reivax tu n’es juste pas la cible en fait. moi qui côtoie des personnes malvoyantes, je vois tout à fait l’intérêt du truc. ton analyse ne tient compte que de ton expérience… 😉 ils ont d’aileurs tout à fait ciblé puisque bientôt sera proposé le braille.

  8. @‘Dette:

    C’est vrai que je ne suis pas la cible, mais mon ‘analyse’ (terme trop flatteur) ne tient pas compte que de mon expérience
    J’exagérais le trait à dessein.

    Je ne vois pas pourquoi les handicappés devraient payer plus cher pour disposer de moins. Less is More money ? Non.

    Par ailleurs, les smart phones disposent de la reconnaissance vocale, permettant d’appeler, et d’envoyer des SMS, ça marche très bien je le fais tout le temps, et ça répond à un panel d’utilisateur plus vaste que les seuls non- ou mal-voyants, puisqu’également adapté en cas de handicap moteur (mains, bras…)

    De même qu’un ami sourd appareillé ne peut utiliser un téléphone mobile, mais peut communiquer par SMS.

    Attention, comme je l’ai dit je trouve ça mignon et rigolo, mais je conteste qu’il y ait réellement un marché.

  9. @tikeo: Oups je voulais bien sûr dire PAS Apple.

    Comme je l’expliquais à ‘Dette, j’exagérais le trait.

    Et au contraire j’aimerais bien que tu donnes des exemples de galères qui seraient plus facilement ou mieux résolues par ce type de téléphone, dont je te rappelle qu’il ne possède que quelques numéros fixés une fois pour toutes lors de son achat…

  10. Déjà, il ne faut pas confondre simple et simpliste. Là par exemple :

    – Il y un bouton pour répondre et un pour raccrocher, un seul bouton suffit pour faire les deux actions.

    – Le réglage du son ne sert pas sur un téléphone. On regarde pas la télé !

    – Puis comme, d’habitude on met ton nom au cas ou tu serais plus comment tu t’appelles !

    etc…

  11. Reivax oui je me doutais 😉 (je n’en ai pas moi même)

    Effectivement, même le maximum de 12 numéros me parais restreint en cas de « galère ».
    Je rebondissais juste à ta conclusion que je trouvais un peu extrème ! > « La fonction « téléphone » doit disparaitre. Et le plus tôt sera le mieux. »

  12. @tikeo:

    Oui c’était clairement exagéré, mais je pense que ça risque d’être une tendance, au moins sur l’utilisation « perso » du téléphone, sans doute moins sur l’utilisation « pro ».

    Et encore, dans utilisation « perso », je vise plus particulièrement les communications personnelles (amis, famille) que les communications avec l’administration, ou des tiers hors de l’entourage.

    On est de plus en plus connectés, via Twitter, Facebook, Flickr, … etc et donc on a moins de choses à se raconter au téléphone.

    Bien sûr il y a les irréductibles, mais on ne leur parle plus, et les autres ils savent déjà tout.

    Quand une bonne partie de ta vie est étalée sur un blog ou sur Facebook, que veux tu raconter au téléphone, où il n’y a même pas d’image ni de smiley…

    T’as déjà essayé de caser « lol » au téléphone ?

    Regarde les ados, et peut être surtout les ados américains, car depuis plusieurs décennies les communications téléphoniques locales sont gratuites aux USA.
    Le rêve des ados était donc de disposer de leur propre ligne téléphonique, ce qui était assez courant, et pleins de films témoignent du temps passé au téléphone par les ados américains…

    Hé bien maintenant les ados, et pas seulement eux, passent bien plus de temps sur MSN et Facebook qu’au téléphone…

    C’est comme le courrier papier.
    T’envoie encore des cartes postales toi ? Je le faisais quand j’étais petit… Mais c’est en chute libre, c’est pas QUE moi…
    Mais les courriers administratifs existent encore… mais en diminution. Même dans le monde professionnel. L’urssaf se déclare et se paye en ligne, maintenant, par exemple.

    C’est mort, le téléphone, un truc de vieux, j’te dit 😉

  13. Je veux le même en version télécommande de voiture ! Hop : « maison », Hop : « travail » Hop : « va toute seule au garage »… Pardon, je m’égare…

  14. heu… Alors perso je trouve ça juste ENORME…

    genre… après vous avoir fait vous équiper de smartphones… qui je dois l’admettre se retrouve souvent avec des interfaces pas vraiment optimisées, malgré tous les efforts et progrès réalisés, tout de même, pour les fonction de téléphonie… ils réinventent le téléphone, en version apple, pardon minimale (télécommande ?) …

    Donc pour ceux qui ont acheté un smartphone mais qui trouvent l’interface trop complexe pour passer un coup de fil, ou alors pour ceux qui auraient voulu un téléphone première génération (pas smartphone) mais à la sauce X.0, et ben on a une nouvelle solution… complètement révolutionnaire… et avec un besoin réel ?!…
    Bon alors ok ils ont trouvé/créé une nouvelle niche ^^

    Sinon mis à part le délire du braille, si j’étais aveugle (mais si j’étais aveugle, je ne serais sûrement pas graphiste et encore moins sur ce blog), donc perso, je suis sûr de ne pas en avoir besoin… ^^

  15. Bonne idée, mais plus complète et visuellement plus aboutis dans le « John’s Phone »!

    @Reivax : Ce que tu dis est peut-être proche de la réalité mais ce n’est pas pour autant que le monde entier dois suivre une tendance qui mène de plus en plus les gens à abandonner la communication oral pour écrire « lol » au lieu de rire ou pour partager des moments (important ou non) de leur vie a l’aide de status.
    Cette idée a un marché parce que avec le développement accélérée des réseaux sociaux et de l’utilisation des textos-mails ou autres, de nombreuses personnes se retrouve en manque de contact humain et naturel tout simplement.
    Je prend l’exemple de l’anniversaire : il y a 4 ans on recevait de nombreux appels, aujourd’hui on a 200 posts sur Facebook/Twitter &co et quelques appels. Il est alors évident que la valeur revient a la communication oral et direct qui permet un partage avec le moins d’intermédiaire superflue possible. On va liker un statut au lieu de parler avec la personne de ce qu’elle a vécu.

    Donc, pour ne pas m’égarer, quand tu dis « C’est mort, le téléphone, un truc de vieux, j’te dit » je pense que tu es dans l’erreur. Il y a ceux qui partage tout via un écran et ceux qui ont besoin d’un vrai contact : et ça, ça passe par la Parole. Maintenant cette idée n’est pas parfaite et c’est à notre génération de concevoir un moyen de communication qui ne mène pas vers une division du au mauvais usage des nouvelles technologies de la communication.
    Voilà pour mon opinion.

  16. @Léo:

    « bonne idée » ? Tu l’affirmes, mais, en quoi est-ce une bonne idée ?

    « Cette idée a un marché parce que avec le développement accélérée des réseaux sociaux et de l’utilisation des textos-mails ou autres, de nombreuses personnes se retrouve en manque de contact humain et naturel tout simplement. »

    Mais en quoi ce téléphone répond-il à ce manque, mieux qu’un autre ?
    C’est juste l’idée du téléphone, qui répondrait au besoin que tu décris.

    Tu te méprends sur mon intervention.

    Je ne dis pas que c’est souhaitable (enfin sauf pour le métro, c’est insupportable ces crétins rendus sourds par leur iPhone/iPod qui gueulent dans leurs téléphones, des trucs aussi intéressant que ce qu’on lit sur twitter ou facebook…), je dis que c’est ce qui est en train d’arriver. C’est une constatation.

    Et que c’est le « sens de l’histoire », le déclin de la communication directe entre les gens a commencé avec la télévision (la radio ?) et ça ne s’est pas arrêté: les gens se parlent de moins en moins.
    C’est peut être dommage, mais il me semble que c’est un fait.

    « Il est alors évident que la valeur revient à la communication orale et directe »
    C’est peut être évident, mais je ne suis pas certain que la « valeur » suffise à changer les comportements, car cette valeur a toujours existé et pourtant cette communication n’a cessé de diminuer, bien avant les réseaux sociaux.

    Je ne pense pas que de mauvais design de téléphones puisse être la cause de cela.

    Est-ce que quelqu’un croit, ici, qu’on téléphone moins parce que les téléphones sont mal fait ?

    Par ailleurs, et justement pour les idées que tu développes, tu devrais être contre ce téléphone en particulier.

    En effet, il ne favorise pas du tout la communication orale, bien au contraire, il la limite énormément.
    Son seul avantage est d’être petit, et simple à utiliser, peut être.

    Mais il limite considérablement les possibilités de communiquer, puisqu’il ne propose qu’une liste infime de contacts, pré déterminés à la commande.
    Il limite l’horizon des contacts à quelques personnes. C’est triste. Ta vie s’arrête ? Tu ne rencontres plus de nouvelles personnes que tu pourrais vouloir appeler ?

    Il ne propose aucune des améliorations des téléphones apparues au fil du temps (je parle bien uniquement des améliorations uniquement relatives à la fonction téléphone, pas celles des smart phones)
    – pas moyen de savoir qui appelle avant de décrocher
    – pas moyen d’interroger sa messagerie vocale
    – pas moyen d’appeler un numéro d’urgence, sauf si choisi au départ… restreignant le nombre de correspondants…

    Qui pourrait envisager de n’avoir QUE ce téléphone ?

    Et, au prix où il est, est-ce que ça vaut le coup de l’avoir en plus d’un téléphone classique ?

    Mes réponses : « pratiquement personne », et « non ».

    Alors oui bien sûr il y a un marché de niche.

    Mais je ne pense pas qu’on puisse considérer que c’est révolutionnaire et que ça va sauver la communication entre les gens…

  17. J’ai un autre a-priori contre ce téléphone.

    Je pense que souvent, le design n’a pas besoin d’être aussi affiché pour être excellent.
    Là, on ne voit que ça. On a l’impression que le téléphone sert le design, et non l’inverse.

    Ce n’est pas tant du design que du stylisme, de la déco.
    Mais avec de trop gros inconvénients.
    Les « benefits » sont complètement annulés par les « concerns ».

    Je n’ai pas besoin d’un téléphone visuellement abouti. J’ai besoin d’un téléphone efficace pour téléphoner.

    Sur un smartphone (ah remarque, peut être pas sur l’iPhone… ?!), rien ne t’empêche, sur ton écran d’accueil, d’avoir une icône pour chaque contact que tu appelles fréquemment, te permettant d’appeler d’une simple touche. Fonctionnellement, c’est très proche de ce mini téléphone.
    Tu déverrouilles (tu allumes), tu touches une icône avec la photo du contact (tu appuies sur un bouton avec le nom du contact)

    ça marche très bien :
    http://twitpic.com/aoqiiz

    Mais ça n’empêche pas d’appeler tous les autres contacts moins fréquents, ça n’empêche pas de faire évoluer la liste…

    Ok c’est un peu plus gros, un peu plus lourd, ça consomme un peu plus.
    Mais si tu as plus de 12 contacts, c’est pas mal 😉

  18. Moi j’aurais plutôt pensé à une cible très jeune… Eviter aux enfants d’avoir tout un tas de conneries addictives dans une petite machine hyper sophistiquée glissée dans leur sac, tout en leur laissant la possibilité de prévenir en cas de problème ou d’appeler les copains sur leur propre téléphone.
    Mais je dois être un peu réac’…

    En fait, je pense en effet qu’il y a des difficultés autour du mot « téléphone ». On ne sait plus bien à quoi ça sert, un téléphone. Est-ce que c’est le truc multifonction que tu poses sur une station pour écouter de la musique sous ta douche avant de regarder la météo dessus pour savoir comment t’habiller puis de consulter la fonction GPS pour trouver le lieu où tu as rendez-vous ? Ou bien est-ce que c’est le truc qui te permet de donner des nouvelles à ta grand-mère qui habite loin ou de prévenir chez toi que tu n’est pas mort quand tu es en retard ?

    Pour moi, le problème de cette proposition, c’est en effet son prix. Il offre le bâton pour se faire battre : autant avoir un smartphone. Alors que je pense qu’à un prix moindre, il y a un vrai public (Cf. en effet les « je veux un téléphone qui fasse juste téléphone »). Tout le monde n’est pas geek et haute technologie à tout prix. Et tout le monde n’a pas envie d’avoir un million de fonctions inutiles dans son ordinateur de poche/smartphone/téléphone (vocabulaire encore à définir… 🙂 )

  19. @Olympe:

    Mais je ne vois pas en quoi ce téléphone, même a un prix moindre, répond mieux qu’un autre à « je veux un téléphone qui fasse juste téléphone ».

    Il ne fait pas « juste téléphone »… Là on est plus dans le domaine du walkie talkie : je communique avec 1 personne (ou jusqu’à 12, ok, mais ça ne change pas grand chose…)

    En effet l’usage « pour un enfant assez jeune » est l’un de ceux qui vient immédiatement à l’esprit.

    Mais un enfant assez jeune a, encore plus qu’un adulte, l’occasion et la faculté de se faire (et défaire) des amis à la pelle, et du fait de l’organisation des cursus scolaire et extra scolaire va se faire des amis pendant l’année, et encore plus à chaque rentrée.
    Le principe d’une liste fixe et très petite est là encore un obstacle.

    Reste la communication avec les parents, qui semble en effet être un débouché possible. Est-ce suffisant… ?

  20. Je pense que vous allez trop loin. C’est juste du capitalisme. Proposer des produits, voir si on les achète. Continuer si ça marche, sinon trouver et vendre autre chose. Vous ne trouverez ni l’utilisation optimale, ni le juste compromis. C’est juste un gadget parmi les gadgets comme ici : http://www.conrad.fr/
    Arrêtez de vous étripez, ou ne faites pas ça chez Geoffrey, c’est vrai, c’est toujours si cocoon et bien rangé, ici.. Vous faitez désordre là 🙂
    Allez, faites des bisous.

  21. Belle idée! Ca me rapelle le bic!
    Je pense qu’on peut encore simplifier!
    La touche 999 est indispensable! Parce que je pense que les cibles principales sont les non voyant, certains handicapés, les retraités dépassés par la technologie et les parents prévoyants!
    Mon principal problème en plus du prix et le système d’abonnement. C’est presqu’un téléphone jetable! Pourquoi ne pas proposer un système à rechargement. (encore un truc culturel. moi qui vie au vietnam, l’abonnement n’existe pratiquement pas contrairement à la France!).
    Je suis curieux de savoir comment le portable se recharge???
    Imaginons un truc plus durable et faisons un hit!
    Intégrons-y la RFID et l’on peut très bien le transformer en système d’interaction qui permet le rechargement mais aussi un panel d’action qui ne sont pas présente sur d’autre support : Id, monéo, carte vitale, info santé, passe navigo, télécommande…etc
    D’autant que ca peut permettre une reconfiguration si l’on a par exemple l’occasion de réécrire les noms etc!
    On aura alors un gadget, il me semble, bon marché et fort utile.
    Et aussi un hit de DiYers! SI et SEULEMENT SI on arrive à le faire pour un prix rikiki!
    Autre otpion envisageable: recharge par induction dans un futur où les système de recharge serait optimisé et standardisé!

    Moi pour ma part je vis avec un nokia qui me sert de téléphone, calculette, montre et…sudoku! Je m’en contente très bien et le jour ou ma paie me permettra d’investir dans la technologie je me tournerais vers la tablette qui permettra à mon ordi de se reposer un peu vu le temps que je passe sur internet, les blogs, les vidéos et la lecture de mes imagazines!
    Je voit très bien l’un cohabiter avec l’autre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *