Hello 🙂

Vous le savez tous, nos imprimantes tracent de belles lettres, propres et nettes… Mais il est plus difficile de comprendre la technique de la calligraphie et notamment de la façon dont on écrit de belles lettres à la main avec un marqueur, une plume, un stylo, etc. À ce jeu là, Luca Barcellona est très fort 🙂

Agé de 32 ans, Lucas a son propre studio à Milan, où il travaille comme graphiste freelance et calligraphe. Les lettres sont l’ingrédient principal de ses créations et il enseigne donc ce savoir à l’Associazione Italiana Calligrafica. Sa vision est que les instruments de l’ère numérique peuvent coexister parfaitement  avec le savoir-faire de la main et pour soutenir cette idée, il a fondé en 2003, avec deux de ses amis Rae Martini et Marco Klefisch, le collectif « Rebel Ink ».

Appréciant énormément ce savoir-faire vivant, je vous partage donc quelques vidéos et images de son travail.

Aujourd’hui, ses lettres manuscrites sont utilisées par Nike, Mondadori, Dolce & Gabbana, Sony, Seat, ou encore Volvo… des marques qui se retournent donc vers la tradition pour proposer des produits de luxe ou même vintage.

source




9 commentaires

  1. J’adore son taf ! J’apprécie particulièrement ce mélange d’artisanat et de techniques modernes :).
    J’en avais parlé (trop) vite fait il y a quelques semaines.
    Big up

  2. Une partie de la gestuelle de la vidéo #2 (pt.3) rappelle un peu celle que l’on retrouve avec le graffiti.
    La précision d’utilisation de ces outils m’a toujours étonné.

    J’y connais rien mais il a l’air doué, il attaque la vitrine cash ! 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *