Diplômé le l’académie de design de Eindhoven, Pieter-Jan Pieters fait de la musique numérique en utilisant le corps humain comme instrument. Fondateur de de OWOW (theomnipresentworldofwizkids) et passionné par l’innovation, le design et la technologie, il a réalisé SOI, son projet de fin d’études. Le but de SOI était de numériser des instruments et de connecter ces instruments à l’humain afin d’apprendre autrement à composer de la musique. SOI se compose de cinq instruments qui traduisent les mouvements en son. Par exemple, un mouvement de bras devient un son onduleux, le mouvement d’un pied ou un doigt devient un rythme, et le tempo se cale sur le battement du cœur. En capturant les mouvements des gens, ISO leur permet d’interagir avec un ordinateur d’une manière plus intime et plus amusante. Comme il le dit, « un groupe de musiciens est jamais parfait… tout comme mon projet. C’est là, la beauté de celui-ci ». Vous allez le voir, à la fin de sa présentation, Pieters réalise une courte mais intéressante performance en live dans lequel il utilise son corps pour composer un début de morceau de musique.

« Design Academy Eindhoven graduate Pieter-Jan Pieters makes digital music using his body parts as the instruments. Pieter-Jan Pieters is a recent Design Academy Eindhoven graduate, and founder of OWOW (theomnipresentworldofwizkids), interested in innovation, design, technology, engineering and fun. At Design Indaba Conference 2013 he talked about his Sound on Intuition (SOI) graduation project. The SOI project looks at digitalising instruments and questions why people should learn to compose music by reading notes instead of simply using technology and computers, which is how most of today’s songs are created. Throughout his Pecha Kucha presentation, Pieters explained how the ISO works. It consists of five instruments that translate people’s movements into sound. An arm-waving motion becomes a wavy sound; a person reaching up, a high note; the tapping of a foot or finger, a rhythm; its tempo, a heart beat. By capturing the unique movements of people, the ISO allows users to interact with a computer in a more intimate and fun way. « A live band isn’t perfect, neither is my project. That’s the beauty of it, » says Pieters. Ending off his presentation, Pieters enlightened audiences to a short but powerful live performance, where the designer used his body to compose a music piece. Watch all the talks from Design Indaba Conference on your tablet or smart phone while you’re on the go ». source




2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *