Aujourd’hui, je voulais vous faire part de cette découverte prometteuse que je compte bien suivre dans les mois à venir. Il s’agit du tout nouveau projet du magazine Fisheye, un magazine bimestriel qui met l’image au cœur de ses pages au travers notamment de la photo et de la création artistique mais surtout au travers d’un regard singulier sur la société. Vous savez à quel point, avoir un regard singulier est précieux aujourd’hui, notamment pour faire un « pas de côté », essayer de penser différemment, trouver des solutions différentes aux problèmes d’aujourd’hui mais aussi pour faire vivre ce brin de fantaisie nécessaire à notre quotidien 😉

ff

Fisheye Magazine, au travers de Fisheye TV a donc décidé de réaliser une série documentaire qui explore l’univers particulier de photographes aux obsessions originales. Chaque film sera consacré à une thématique particulière et pour ce premier épisode, ils ont choisi le sport, en suivant le photographe Kévin Couliau qui, depuis 2004, capture les ambiances de terrains de basket à travers le monde.

basket1 basket2 basket3
crédit photo : Kévin Couliau

Le premier épisode de Perception

PERCEPTION – EPISODE I ft. KEVIN COULIAU from Fisheye Magazine on Vimeo.

Un moment intime avec le photographe, un moment simple aussi, qui nous rapproche de son métier, de son savoir-faire et de sa vision de la photo. J’apprécie particulièrement ce genre de projets réalisés comme des séries, puisqu’ils créent une ambiance générale autour d’un thème, ici, la photographie. Cela me rappelle le projet TEN de mon ami Tony, projet dans lequel il allait à la rencontre de dizaines de designers de tous profils.




Un commentaire

  1. J ‘ai particulièrement apprécié cet article car il aborde un de mes hobbies: le basket
    La vision de Kevin Couliau sur ce superbe sport touchera beaucoup de connaisseur. Ses propos sur l’esthétisme d’un dunk ou encore le rapport religieux qui peut exister entre le joueur et le terrain ou s’érige le panier est tout à fait juste.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *