Il y a deux semaines, j’écoutais avec grand intérêt le podcast intitulé « Sans oser le demander ». Réalisé par Matthieu Garrigou-Lagrange, on peut écouter les historiens Gil Bartholeyns (auteur de l’essai Le Hantement du monde : zoonoses et pathocène) et Manuel Charpy, qui est également chercheur au CNRS et cofondateur de la revue Modes pratiques.

Ensemble, ils ont écrit un essai intitulé L’étrange et folle aventure du grille-pain, de la machine à coudre et des gens qui s’en servent, aux éditions Premier Parallèle en 2021.

Présentation du livre et du podcast

En passant des premiers modèles de grille-pains, au début du XXe siècle, constitués par de simples résistances montées sur une plaque de mica et par des grilles, au grille-pain de luxe à plus de 500 euros, l’histoire de cet objet ordinaire nous révèle beaucoup plus sur notre société qu’il n’y paraît. Si dans les années 1930 le toast devient à la mode, c’est parce qu’il représente le passage à un nouveau style de vie, soutenu par la production industrielle et la publicité. Les cuisines s’équipent d’appareils mécaniques de plus en plus complexes, et l’on pourrait se demander dans quelle mesure le grille-pain a commencé cette révolution technique. Jusque dans les années 1920, un grille-pain se bricole et se répare, mais depuis les années 1990, il est produit en masse et il vaut mieux en acheter un nouveau. Cela nous interroge sur l’obsolescence programmée des machines dont parlait déjà en 1960 le philosophe allemand Günther Anders. L’esthétique du grille-pain a toujours été soigneusement pensée puisqu’il était censé trôner sur la table à manger, ce qui en fait aujourd’hui un objet « kitch », si l’on définit le « kitch » comme le souci du confort dans les rapports de l’homme aux objets. Le vingtième siècle voit l’ouverture de salons d’exposition qui font la démonstration de machines à masser, de poêles fumivores, de poste de télégraphe sans fil, de robots mixeurs ou encore d’aspirateurs. Derrière tous ces objets se pose la question de la place de la machine dans le quotidien.

Écouter l’émission

Écouter l’émission sur le site de France Culture




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.