Bonjour 🙂

On commence la matinée avec le passionnant travail de Gaëlle Dechamp-Goy et Bérangère Szostack de l’Université de Lyon qui ont posé la question de la pratique du design en petites et moyennes entreprises. Elles parlent également de créativité organisationnelle, des termes encore parfois peu répandus en France.

Résumé

« Les problématiques de management de la créativité ont généré de nombreux écrits, se focalisant successivement et de manière cyclique sur la créativité individuelle (Sternberg et Lubart, 1995 ; Lubart et al. 2003), de groupe (Amabile 1997, Rickards et Moger 2000, Taggar 2002) ou organisationnelle (Amabile, 1988 ; Woodman et Schonfelt 1989 ; Woodman et al. 1993, Carrier et Gélinas 2011). Pour cette littérature, la créativité est clairement définie comme étant une ressource importante pour l’innovation car à la base de l’idéation. Les entreprises en sont bien conscientes et cherchent à améliorer leur potentiel créatif par des investissements en recherche et développement, ou par le recrutement de personnes dites « créatives ». L’un des domaines d’activités les plus reconnus comme fertiles actuellement pour la créativité est celui lié au design, (Ravasi et Lojacono 2005 ; Vanchan et MacPherson 2008 ; Le Masson, Hatchuel, Weill 2011). Nous définissons ici le design comme une activité de conception humaine qui puise ses inspirations dans la culture pour toucher les sens de l’Homme tout en visant l’industrialisation (ce qui le différencie de l’Art). D’un point de vue conceptuel, l’impact positif du design sur l’innovation et la performance globale des entreprises est avancé sous forme de constats chiffrés, souvent publiées dans de grandes revues mais plutôt orientées vers un auditoire managérial et à partir de cas de grandes entreprises (Verganti 2006 ; Berends et al. 2011). Les petites et moyennes entreprises étant au cœur de l’économie française, nous avons mené une enquête auprès de 150 PME de la Loire pour comprendre un peu mieux leur connaissance et usage du design comme pratique créative. »

L’ouvrage

On appréciera notamment la richesse des pistes à explorer sur la place du design dans les stratégies de créativité des PME ainsi que la dissociation de cette question en trois parties :

  • les points de repères conceptuels
  • le cadre méthodologique pour faire émerger des résultats
  • La discussion de propositions empiriques et théoriques sur la place du design en PME

À lire et à partager donc 🙂

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *