Souvent, il est difficile d’expliquer ce qu’est la créativité, entre ingéniosité, synthèse d’idées et d’action ou entre trait de génie, certains tendent aussi à penser que la créativité est une méthode, un processus. De belles questions qui ne trouvent réponse que « en contexte », sans perdre de vue qu’aujourd’hui (et depuis longtemps d’ailleurs) la notion de développement de projets ne peut être abordée sans prendre en considération leur impact écologique.

natureParler de la nature avec du plastique, tout à fait possible

Dans le document de recherche que je vous présente ci-dessous, Amna Essid de l’Institut ACTE aborde de façon éclairée  le corollaire entre la responsabilité partagée des différents acteurs de la conception (notamment les designers) et de la consommation et la façon dont il faut structurer les collaborations dès la phase de « pré-conception ». Le but de tout cela serait alors d’ouvrir des espaces communs pour une créativité partagée et surtout écologiquement responsable.

schemaContraintes internes, externes et déduites

Pratiquez le design par la créativité écologique

[ télécharger le PDF complet ]

Une approche réflexive que je ne peux que partager et qui vient évidemment compléter la réflexion que j’ai sur mon métier, autant dans la notion de collaboration (parce que oui, quand on est designer on ne travaille jamais seul dans son coin) que dans la notion d’écologie (parce que oui, quand on est designer, on a forcément des valeurs -enfin, je l’espère- valeurs qu’il faut défendre et soutenir au travers de ses actions).

Merci Jérôme!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *