Hello 🙂

« Propulsion Paintings », est la nouvelle série de projets d’Evan Roth, réalisée pour son exposition à Detroit, une exposition intitulée « Welcome to Detroit ». Pour réaliser cette série de « Propulsion Paintings », il utilise des bombes de peintures comme des propulseurs et non plus comme de simples pulvérisateurs. Dans le cadre de sa résidence à l’Eastern Michigan University, et de son cours sur l’art t le piratage, il a également proposé à ses élèves de créer leurs propres projets de « Propulsion Paintings ». À découvrir ci-dessous 🙂

Un projet intéressant de mon point de vue de designer, car il détourne l’objet de sa fonction initiale… un des grands principes du hacking donc ;). Car oui, je vous parle souvent de hacking & de design et de leur lien très fort (j’en avais fait mon sujet de diplôme). Dans sa démarche, dans sa logique, dans sa pensée, le designer possède des clefs de hacking, notamment pour détourner, réinventer, casser certains « codes » (sociaux, culturels, esthétiques, etc.) ou encore pour se réapproprier l’objet, l’espace, le geste, les habitudes, etc.

Au quotidien, c’est d’ailleurs un exercice assez agréable que d’essayer des nouveautés ou des choses plus anciennes et de les regarder sous un oeil différent, une pensée parallèle, un peu comme le faisait jadis Gunpei Yokoi, l’inventeur de Nintendo, qui avait pour philosophie : « La pensée parallèle des technologies désuettes ». Je vous laisse réfléchir là-dessus!

Et sinon, Gunpei Yokoi avait aussi une autre philosophie pour l’innovation, mais ça, c’est une toute autre histoire… ;-)

source




4 commentaires

  1. J’adore toutes formes d’expérimentations et d’impertinences. Pour autant qu’elles nous propulsent (c’est le cas de le dire 😀 ) en avant et pas en arrière. Vider une bombe de peinture en quelques minutes juste pour être original me semble une fausse bonne idée, un gaspillage de plus de nantis qui pillent la planète sans vergogne. Mettre tout son argent de poche dans quelques bombes de peintures et passer des nuits folles à s’exprimer sur de laides surfaces de béton ou pour détourner de la pub idiote me semble beaucoup plus constructif! A chacun sa révolution!

  2. Je pensais aller faire un tour à l’étranger pour rechercher un quelconque élan créatif plus ouvert qu’en France. Après ces expériences et réflexions inutiles de propulsions gâchées, je pense éviter l’Amérique et Detroit car j’ai l’impression qu’on s’y fait bien chier.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *