Ce soir, il fallait absolument que je vous présente le dernier travail de Golan Levin, qui nous présente un pochoir modulaire pour peindre de la visualisation d’information sur les murs de nos villes. Dans la même idée que les premières imprimeries au plomb, ce gabarit découpé au laser est un pochoir réglable très simplement. Dans une économie de moyens, tous les caractères sont dessinés dans le cercle qui sert à faire le pochoir, et, une fois découpés, les lettres sont récupérées pour être utilisées juste en dessous. Voilà le résultat:

On appréciera notamment quelques petits détails importants :

  • la visualisation d’informations n’a jamais été aussi à la mode, cependant l’utiliser sous forme de pochoir modulable est une grande première.
  • toute les lettres sont conçues pour être maintenues en place avec du ruban adhésif.
  • Le pointeur graphique est quant à lui maintenu en place par un simple boulon et un écrou
  • une petite flèche indique le rapport entre votre texte et votre graphique
  • le tour du graphique est gravé avec 100 graduations, ce qui rend facile à régler ;-)

Comme quoi, il est encore possible de faire des choses toutes simples, utiles, bien finies et… imaginatives !

sourcetélécharger le gabarit [en PDF]




6 commentaires

  1. Très intéressant, je pense qu’on peut même jouer avec le support utilisé, par exemple sur une affiche publicitaire pour la dénoncer, sur un fast-food pour parler mal-bouffe…

  2. C’est juste génial !

    Je pense qu’on peut encore améliorer le concept pour le rendre encore plus facile d’utilisation, mais dans le genre « diffusion parallèle de l’information », c’est super bien pensé !

  3. Idée et réalisation très sympa, par contre « grapher » des messages sur l’énergie ou l’environnement avec des bombes de peintures qui ne sont certainement pas très respectueuses de l’environnement me parait un peu paradoxale 😐


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *