Kate Kato est une artiste, designer, et une collectionneuse pas comme les autres. Elle utilise des matériaux trouvés et recyclés pour saisir les détails délicats et la beauté de la nature en créant des sculptures influencées par les plantes et les insectes. Dans son parcours, il faut savoir que Kate a toujours été fascinée par la nature, elle a toujours documenté ce qu’elle découvrait et c’est devenu, avec le temps, petit à petit sa principale motivation.

kasa2

Enfant, elle passait beaucoup de temps à ramasser des morceaux de bois, de mousse ou d’insectes qu’elle mettait dans des boîtes lors de ses promenades dans les parcs ou à la campagne. Cette influence s’est poursuivie avec la passion des illustrations botaniques, les ouvrages de sciences naturelles et la nostalgie des visites de musée. Kate a rassemblé toute cette passion pour travailler le papier et le textile (notamment la broderie) et ainsi réaliser d’incroyables sculptures que je voulais vous présenter ci-dessous.

La nature de papier de Kate Kato

kasa3 4627861311 4627861286 4622281276 4627835821 4620240215 4629020417 4629020398 4629020366 4627861402 4627861153 4629020393

Notons aussi que, lorsqu’elle est passé de la création de travaux de 2D à la création en 3D, elle a développé sa pratique vers la sculpture, le réalisme et les textures. Cela complète donc parfaitement son travail de papier, parfois à l’aquarelle, ou encore avec des petits éléments de métal. Les ambiances qui se dégagent de son travail sont parfois nostalgique, parfois très narratives aussi.

Comment Kate Kato travaille

Actuellement, Kate vit et travaille dans un pensionnaire gallois, au sommet d’une vallée où elle est complètement entourée par la faune qui l’inspire. Elle expose son travail dans des galeries à travers le Royaume-Uni et à l’étranger. Plus qu’une artiste éclairée par le mimétisme , c’est l’oeuvre d’une vie qu’elle concrétise, manipule et aborde sous toutes ses formes.




2 commentaires

  1. Elle fait penser à un scientifique dans son labo plutôt qu’une artiste dans son atelier. Mais au lieu de disséquer les insectes elle les créer de toutes pièces. J’aime la fragilité et la délicatesse qui se dégage de son travail.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *