Hello 🙂

J’apprends ce matin que les services du ministère de la Culture et de la Communication, en lien avec ceux du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, ont engagé au début de l’année 2011 une concertation avec les organisations professionnelles du design sur l’ensemble des enjeux liés à l’insertion professionnelle et à la reconnaissance des designers, à laquelle l’Alliance Française des Designers, l’AFD, a participé.

Ce genre de concertation est assez rare pour être soulignée et l’AFD a notamment soulevé la question des appels d’offres en soulignant que la défense du design et la qualité de sa création sont liées au respect de ses auteurs et à la prise en compte des conditions de leur rémunération. 

Pour résumer : si l’on veut un design de qualité en France, il faut vraiment que l’Etat reconnaisse ce métier, ses auteurs. Le terrain d’application est donc tout trouvé : les marchés publics de design !

Qu’est-ce que la Charte AFD des marchés publics de design ?

« La Charte AFD des marchés publics de design (1re publication le 8 novembre 2011) est une réponse aux questions soulevées sous forme d’un guide des meilleures pratiques en la matière. L’AFD a appelé l’attention du ministre de la Culture sur les conditions des appels d’offres de design graphique émanant d’institutions et de collectivités publiques. »

La charte :

http://www.alliance-francaise-des-designers.org/media/7521/Charte-AFD-des-marches-publics-de-design-2E-EDITION.pdf

Maintenant, l’idée étant que l’Etat et les designers puissent diffuser cette charte aux responsables de leur région, de leur département et des communes de leur région, reste à savoir s’ils s’en donneront les moyens 🙂

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *