Bonsoir 🙂

Ce soir je vous présente le travail de l’artiste contemporain, Jesse Hulcher. Plus précisément, je vous présente sa dernière installation artistique réalisée dans une galerie à Pittsburgh. La pièce se compose d’une clef USB de 4Go dans laquelle il y a 1,82 Go de données téléchargées illégalement. Une liste papier accompagne la clef USB et présente ainsi tous les médias « volés » (le terme employé par l’oeuvre n’est pas exact, le partage n’étant pas du vol) et illustre l’emplacements de ces fichiers sur le disque dur de son ordinateur.


images

Je trouve l’oeuvre assez simple et expressive mais derrière se cache la question, comme bien souvent en art, de la légalité de l’oeuvre ainsi que de sa réalité. Est-ce que par exemple, en France, Hadopi pourrait accuser un artiste qui aurait réalisé ce type d’oeuvre par exemple …? Allez savoir ;-)

 




5 commentaires

  1. Pas besoin de Hadopi : la possession d’œuvres « protégées » est manifeste -> condamné pour téléchargement illégal, 3 ans et 300.000€ d’amende !

    Non mais oh, on blague pas avec le travail des artistes (infinite loop spotted)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *