Ce midi voici « Bloom » !

Bloom est un vêtement interactif qui permet de visualiser les émotions du contact humain. Développé par les étudiants Alex Akopyan, Andrew Chang, Yeieun Jang, Priscilla Lee et Carol Tu de l’Université Simon Fraser, ce projet est une exploration poétique qui reflète les qualités intrinsèquement sociales des vêtements interactifs ainsi que leur capacité à changer aux relations humaines. Le tout passe par l’utilisation de technologies dites « ambiantes », « calmes »…

Vous l’aurez compris, le concept derrière le projet est assez simple, c’est la métaphore de l’éclosion d’une fleur qui est utilisée pour transmettre la sensation du toucher physique. Les capteurs (de pression) sont placés sur les épaules et le dos. Ainsi, lorsque le contact est une caresse, une accolade, la fleur s’ouvre. Lorsqu’il s’agit d’un geste brusque, la fleur se referme.


image

Ce qui est également intéressant, c’est cette référence  à l’artisanat, en particulier à origami qui joue un rôle primordial dans ce projet. Le tout, relié à des capteurs et d’autres technologies. Je pense que les formes « déployables » (tissus, origamis, métal, etc.) sont assez pratiques à utiliser pour des projets qui s’adaptent au corps et au vêtement, c’est un très bon point de départ.




2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *