Voici le doux mélange entre Disney et notre cher Salvador Dalí ! 🙂

Le film raconte l’histoire de Chronos, la personnification du temps lié à l’impossibilité de réaliser son désir d’amour pour une mortelle. « Destino », ce film mélant Salvador Dali et Walt Disney a été pensé et démarré par Dali et John Hench pendant 8 mois entre 1945 et 1946. John Hench s’est donc plongé dans l’univers de l’artiste afin de connaître tous ses secrets. Puis, pendant longtemps le projet est resté secret. Le travail du peintre Salvador Dali était de préparer cette animation de six minutes combinée  avec des danseurs et des effets spéciaux… un peu comme pour le film « Fantasia » que vous avez peut-être vu. Dali est donc allé dans les studios de Disney pour travailler sur ses personnages afin qu’ils se battent contre la montre, qu’ils rencontrent un cadran solaire géant en face de la grande pierre de Jupiter.

Dans le sujet de l’animation, on y retrouve des méthodes inspirées par les travaux de Freud sur l’inconscient et l’inclusion d’images cachées avec des doubles sens. Pour finir, Dalí expliquait alors à l’époque que le « divertissement » (« entertainment » en anglais) mettait en lumière l’art et que ses possibilités étaient infinies. »

Petit point amusant également, l’intrigue du film a été décrite par Dalí comme «Un spectacle magique du problème de la vie et dans ce labyrinthe qu’est le temps ». Walt Disney a quant à lui déclaré que c’était « l’histoire simple d’une jeune fille à la recherche de l’amour vrai ».

Deux  visions, deux vérités.




5 commentaires

  1. Je n’étais pas au courant de cette initiative et étant fan de Dali, et nostalgique de Disney je trouve que le lien avec Freud est d’autant plus intéressant. Merci pour cette découverte.

  2. Une très belle histoire, étant fan des cartoons de Disney, je trouve que celui-ci est très poétique et même philosophique (d’autant que le type de musique utilisée dans « Destino » est très peu utilisée dans les courts métrages en général)

  3. Nous avons trouvé ce court métrage très beau à regarder, cependant, nous ne comprenons pas vraiment ce que les artiste ont voulu imager. L’univers de Disney mélangé à la folie de Dali est une énigme pour des enfants mais aussi pour des grands enfants tels que nous, vous est il possible de nous expliquer ce court métrage?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *