Ce midi, on apprend grâce à BBC News Magazine, le pourquoi du comment de la Comic Sans ainsi que son traitement auprès des designers. Pourquoi personne n’aime cette typo, qu’a-t-elle de si atroce ? De si spécial ? Découvrez-le en lisant ce très bon article de BBC News Magazine ;-)

> ça se lit par ici




12 commentaires

  1. j’ai bien aimé le nom du créateur :

    « It was created in 1994 by Vincent Connare, who worked at Microsoft with the title of « typographic engineer ». »
    🙂

  2. (je précise que je ne travaille pas du tout dans le graphisme et encore moins dans la typographie…)

    Dernièrement, lors d’une réunion de mises au point avec les collègues, j’ai pu constater que chacun y allait de sa ptypo, et que dans un projet client ça ne dérangeait pas certains d’appliquer plusieurs polices de texte, selon les documents, bref n’y attachent aucun intérêt. J’ai commencé par proscrire la Comic Sans, expliquant que si un graphiste ou designer voyait nos plans, il verrait certainement ce genre de détail et se donnerait une mauvaise image de l’entreprise. Un manque de professionnalisme.
    J’ai donc proposé d’unifier tout ça, et proposé (imposé?) une police plus sobre et plus classique à tous les documents : certains ont eu (presque) mal au coeur que je leur demande de ne plus utiliser la comic Sans. oO

  3. @ravaged: Oh 😎 voilà une belle initiative 🙂 j’irai même jusqu’à supprimer cette typo des ordinateurs de l’entreprise! Et par curiosité, quelle typo as-tu choisi en remplacement ? Il faut savoir que ces « détails » sont très importants, pas seulement pour les designers mais également dans le message « visuel » véhiculé implicitement par la typographie.

  4. J’y attache personnellement de l’importance, et j’ai proposé la typo Calibri 😉 Pour la suppression de Comic Sans… 💡 c’est pas bête, ça peut éviter à certains des come-back nostalgiques, ou pire, un mouvement de rebellion pro-Comic Sans :cauchemard: 😯
    Haha, quand j’y pense, doit y avoir de ces horreurs de blogs genre skyblog, tout en comic sans, en couleurs vives façon 90’s 🙂

  5. Malgré la guerre acharnée que nous autre graphiste, garant du bon goût et des bonne moeurs visuelle, La Comic Sans continue à faire rage en envahissant toujours plus les administrations.

    Quelques victimes dont j’ai recemment pu constater la défiguration :
    -L’en-tête de l’acte de naissance de ma fille.
    -l’intégralité d’un courrier-type de la CPAM (en respectant tout de même le bleu de la charte graphique).
    -les ennoncés des partielles de ma femme…

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, intensifions le combat !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *