Allez, pour vous faire plaisir, voici des nouvelles de la 10è rencontre internationale de la Réalité Virtuelle.

Le thème cette année :
Les apports de la Réalité Virtuelle dans la détection de signes avant-coureurs de pathologies neurodégénératives incarneront l’un des sujets majeurs de ce salon de la Réalité Virtuelle 2008 (du 9 au 13 avril).”

La réalité virtuelle offre aujourd’hui des perspectives pour détecter des troubles liés à la maladie, évaluer son avancement et, à terme, rééduquer le patient. La Réalité Virtuelle pour aborder les maladies neurodégénératives

Le principe : plonger les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson dans des environnements virtuels interactifs. L’objectif des médecins est d’évaluer l’impact de la maladie sur les patients puis de déterminer, à terme, les exercices les plus efficaces pour tenter de contrer l’avancée des symptômes de ces maladies.

Perte de mémoire, difficultés à remplir des tâches de la vie quotidienne, désorientation dans l’espace et dans le temps, changements d’humeur ou de comportement pour la maladie d’Alzheimer. Tremblements, rigidité et troubles cognitifs pour la maladie de Parkinson. Tous ces symptômes induisent chez les patients des difficultés à gérer les situations de la vie quotidienne.
Ces logiciels destinés aux thérapeutes offrent une nouvelle approche de la prise en charge des patients.

Portant un visiocasque ou tout simplement devant un écran d’ordinateur, le patient évolue dans un environnement virtuel. Les ambiances et les situations sont familières. Tout en observant l’attitude du malade, le thérapeute analyse l’évolution de la performance du patient dans une tâche cognitive: contrôle des stimuli, enregistrement des performances, mesures variées en temps réel….

Dans le cas de la maladie de Parkinson, l’utilisateur est transporté dans un supermarché virtuel, le VAP-S. Une liste de courses est donnée au patient. C’est en déambulant dans les rayons que les troubles de la planification du patient sont évalués par le thérapeute. Au final, patients et thérapeutes atteints jugent utile et constructif de revoir la performance. Cela aboutit à une meilleure compréhension du patient dans la vie réelle.

… Bref, on aimerait tous y être alors voici une petite vidéo pour se mettre en appétit :

 

Et sinon, quels progrès, pensez-vous, que les technologies du virtuel pourrons nous apporter à l’avenir ..?

via capgeris 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *