Un petit projet, simple et rassembleur. Intitulé « Reclaiming the Night », ce projet consiste à inciter les résidents d’un quartier à créer leurs propres solutions autour de problématiques existantes. L’idée étant d’accompagner le processus tout en gardant en tête que la solution vient des habitants. Des milliers de Sud-Africains vivent dans des habitations vraiment informelles, précaires et qui ajoutent à la difficulté de la vie de bon nombre de citoyens.

 C’est donc avec ces citoyens, et plus précisément avec ceux de Khayelitsha, que l’entreprise danoise, Fundament Design a voulu travailler pour créer une intervention publique, simple et engageante. L’idée derrière ce projet repose sur la prévention de la violence dans le quartier… Ainsi, avec les résidents, l’équipe a nettoyé une zone précédemment utilisée pour décharger les ordures et l’a transformé en espace vivant avec un cinéma en plein air. L’équipe a travaillé ensemble pour concevoir les assises, l’éclairage ainsi que l’écran.

Sans marketing ni publicité, mais en s’appuyant uniquement sur le bouche à oreille, l’intervention a attiré beaucoup de familles dans la région et ces dernières ont pu profiter librement du cinéma en plein air et se divertir par des spectacles dans l’espace pendant la journée.

Réimaginer l’espace public dans un parc en Afrique du Sud

Un projet simple en apparence mais très délicat, subtil et dans lequel la courbe d’apprentissage commune est très forte. Une des conclusions de l’équipe de designers est que si l’on permet aux habitants de s’impliquer dans leurs propres espaces publics, un certain changement positif est possible, plus facilement et avec une plus grande confiance. L’idée est aussi de transmettre la démarche de réappropriation pour créer une certaine autonomie et que chacun puisse se dire plus facilement « On a une idée, on peut la réaliser ». Ce projet a été réalisé en Afrique du Sud mais je suis sûr qu’en France, la même expérience pourrait prendre tout son sens.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *