Bonjour et bon début de semaine ! 🙂

Il y a un an, la SNCF présentait ses « nouvelles » interfaces tactiles de ses futures bornes. Depuis, des essais en gare ont été fait, d’autres expériences, et depuis quelques mois, on commence à voir les ajustements et les diffusion de tests utilisateurs grandeur nature comme dans cette vidéo. L’idée est également de simplifier et de renforcer la « relation client » parfois très dégradée.

Je me demande comment ces écrans tactiles s’imposeront (on en voit en gare, dans les banques ou dans les grandes surfaces mais je suis curieux de voir si ça arrivera également dans des lieux plus insolites) et si les derniers bastions de la relation humaine (la boulangerie, le médecin, etc.) résisteront à ces écrans. J’imagine également, en tant que designer, qu’il nous sera peut-être possible de concevoir de nouvelles expériences, plus humaines et moins mécaniques que des écrans avec des menus, des sous menus et des choses encore très froides. Et vous ?




17 commentaires

  1. Et sinon pour acheter un billet de train ?

    C’est problème de ces trucs de démo c’est joli, mais ça oublie l’usage réel. C’est le sketch du train pour Pau en version numérique : « Ah ouais, y en qui ont essayé, ils ont eu des problèmes, hein ! »

  2. Ca parait intéressant, c’est joli et « vendeur de rêve », en effet.

    Mais finalement, pour le coeur de métier (vendre un billet de train) je me demande si c’est bien adapté. Ce n’est peut être pas la cible mais moi ce qui m’intéresse, c’est acheter ou retirer mon billet de train le plus vite possible, sans passer 10min devant la borne.

    La démarche de tester est bonne, mais il faudra tempérer pour ne pas croire que l’effet « wow » est le signe que l’interface est adaptée.

    Thomas.

  3. Mon dieu que cette vidéo est vieillote, qu’ils ont l’air sot en parlant de tactile multitOUches…

    Et puis les gars, la révolution du tactile, ça fait quelques années qu’elle est passée, aujourd’hui, la petite révolution ces les hacks Kinect, on parle même d’une version mobiles d’analyse des mouvements..
    Enfin bref, Déjà si la sncf changeait ses ordis de 128mo de ram, 200mhz de processeur, et ses écran « tactiles » en carton (qui voient ton doigt 3cm en dessous de l’endroit ou tu le pose) , là ce serait une révolution…

  4. En tout cas ils partent de treeeeeeeeeees loin 😆
    Non en faite ils ont acheter 2 ou 3 tables surface point.
    J’ai l’impression qu’ils n’ont pas chercher tres loin leurs interfaces.
    J’attend de voir si ca serait juste un test ou un vrai déploiement national 😛

  5. Moi ce que je crains surtout, c’est qu’en faisant de plus en plus intuitif, on guide le consommateur à prendre la première décision, au lieu de trouver le trajet et le prix les plus concurrentiels.
    Plus simple, ça signifie souvent avec moins de choix et moins d’options.

  6. OMG.

    Ils devraient plutôt mettre leur argent à faire marcher les bornes existantes.

    Parce que leur petit jouet là, il va être supra prise de tête, je le sens.

    Ça les aurait tué de faire une interface simple, efficace, et ACCESSIBLE.

    Parce que je vois bien mami se prendre la tête pendant 3h devant ce truc, pile durant les heures de pointe, avec une file d’attente monstre derrière elle.

    Et puis entre nous, plutôt que de faire des interfaces à deux balles – je suis désolé d’être brutal, mais c’est moche et anti-daltonien – ils auraient pu aussi bien utiliser cet argent pour baisser le prix du transport voire améliorer la propreté :]

  7. Geoffrey a raison, on connait l’effet wow avec les tables. Les gens trouvent ça tout de suite « cool ». Mais l’important, c’est le « double effet Kiss cool », il faut ensuite qu’ils trouvent l’interaction plus simple et plus efficace que la borne interactive ou le site internet (voire le guichet).
    C’est intéressant dans cette vidéo d’entendre un agent SNCF dire « on est à l’ère du tactile, du coup la SNCF se met aussi à proposer un produit tactile, ça rajeunit son image ». Pourtant, la SNCF a été la 1re entreprise à déployer massivement des bornes tactiles, ça remonte aux bornes Dagober de 1990 (déjà 20 ans).
    Ça montre que les tables interactives multitactile ne sont pas perçues comme une évolution des bornes précédentes, mais qu’elles sont vues comme un produit totalement différent proposant une interaction complètement nouvelle.
    De toute façon, la table ne va pas remplacer la borne, elle servira plutôt comme alternative à l’achat avec un agent dans une agence commerciale.

  8. c masturbatoire

    en general, quand tu vas acheter des billets, tu te masturbes pas sur une table tactile a faire des drag’n drop a la con sur ta carte qui fonctionnera pas en province

    le coup du « simplicité », le coup de la selection de l’horaire m’a semblé un poil compliqué.. deja sur les bornes actuelles, ca marche pas ou alors les gens sont vite perdu et c pas avec un systeme de drag’n drop que ca va facilité les choses
    (deja que les bornes actuellements, je pleure ma mere car avec mon 1m81, je suis un peu trop haut par rapport a leur borne: la borne n’est pas en face de mes yeux mais plus bas, donc ca cree un probleme lors du clique)
    je parlerais meme pas de mes bad trips ou j’ai du appelé une copine en urgence car je devais prendre un billet pour la banlieue via la SNCF et je pigeais rien…

    actuellement, comment j’utilise ces bornes: j’achete sur internet et je fais mon retrait sur place…

    je suis de l’avis de tout le monde : connerie

    (et puis bon des agences comme on en presente dans la video, c cool mais dans PAris, c quand meme rare… en general, tu fais la queue , tu voudrais ca que ca roxe plus que ca, t’as pas envie d’aller poser ton cul autour d’une table basse avec pepere qui te montre comment c trop cool sa table basse)

  9. en fait, j’ai meme repensé a leurs discours que le client aime voir ce qu’il se passe a l’ecran

    oui, c vrai.. c vrai chez le toubib, a la banque, etc..
    sauf, qu’on regarde l’ecran sur le coté.. on arrive a lire

    mais la, on verra la tablette a l’envers.. hum.. perso, j’arrive a lire a l’envers mais je suis pas sur que ca soit le cas de tout le monde

  10. Ah la SNCF…
    Perso le système actuel pour prendre un billet fonctionne plutôt. Ce qui fonctionne moins chez eux ce sont les rails. Il faudrait que les trains arrivent à l’heure, qu’ils y en aient plus souvent, de meilleurs confort et qualité et que les lignes TGV soient adaptées aux TGV parce que franchement quand d’un coté tu fais Paris-Marseille en 2h30, tu te tapes 6h de train pour un Paris-Toulouse !!!!
    Bref…

    Sinon pour répondre à ta question sur ce que je pense de ces utilisations futures :

    Comme ce qu’il a été dit, moins se concentrer sur l’effet WOW ! Donc plus de réflexion en matière d’ergonomie et lier profondément l’utilisation de l’interface visuelle avec la gestuelle !!!!
    Quand Apple a sorti son iPhone ce qui était révolutionnaire ce n’est pas que leur téléphone était devenu tactile, mais il y a eu un langage à part entière créé avec le multi-touch !
    Alors il faut faire tabula-rasa dans ce genre de travail.
    Genre COMMENT je vais commander mon billet ?
    Quels gestes, quelles postures, quelles attitudes vais-je adopter pour une telle démarche…

    Et puis ça serait sympa de superposer un peu de data visualisation (bien que pour la SNCF les données soient plutôt péjoratives mais ça pourrait les pousser à mieux faire…)

    Bonne continuation, et prenez le train… même si c’est cher, peu confortable (à part pour les 1ère classes TGV), et pas si rapide que ça…

  11. @Jérémy Si tu fais tabula rasa sur la table, tu vas tout foutre par terre !
    Sérieusement, il faut effectivement profiter du multitactile. C’est nul si on fait seulement du monotouch comme on le voit tout au long de la vidéo
    La directrice de la com qui parle au début dit qu’ils tentent d’avoir un coup d’avance… qu’ils n’oublient pas qu’il faudrait surtout qu’ils n’aient pas des trains de retard (en retard).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *