Découvert sur Fluctuat, singer in Shadows a réellement questionné lors de son apparition sur le web en mai 2008. Je me suis demandé quel était le concept de ce jeu, son histoire, ses héros, son gameplay… Mais en fait, il n’en a pas car ce n’est même pas un jeu !

Fluctuat nous en dis plus :

“C’est une expérience d’Art Numérique interactif créée par le groupe Plastic, issu de la scène Demo. Pour ceux qui se demandent qui sont ces gens, ils font partie depuis 1997 de cette mouvance née au tout début des années 80, où des codeurs individuels puis groupés cherchaient à exploiter les ressources des machines d’alors par des lignes de codes ciselées. Le but était de pousser l’ordinateur dans ses derniers retranchements ou d’utiliser le langage de programmation d’une manière inédite et inattendue, pour produire de nouveaux effets en temps réel.

Les membres de Plastic ont ainsi conçu Linger in Shadows comme une démo utilisant les capacités de la PS3, sur leur temps libre. C’est à l’initiative de Rusty qu’ils ont été contactés.

De leurs heures passées sur la PS3, ils ont produit une démonstration interactive que l’on peut regarder passivement ou bien modifier par moments, entre autres, suivant les mouvements SIXAXIS que l’on effectue.” [via]

Bref, une très belle création, comme à l’époque des démos sur nos vieux jeux vidéos, et c’est avec plaisir de voir que cet esprit n’a pas disparu ! C’est inutile ? Non, c’est une oeuvre d’art ! 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *