Je découvre avec amusement et surprise sur FastCo, le projet SketchAR, un projet basé sur la technologie Tango de Google et le Lenovo Phab 2 Pro. La réalité augmentée est utilisée depuis plus d’une dizaine d’années pour nous faire rêver d’un monde augmenté, d’une surcouche numérique, interactive et connectée, sur notre réalité. Cependant, sur les trop nombreux projets que j’ai vu et qui utilisent la réalité augmentée, aucun n’avait encore abordé la question de ce que j’appellerais le dessin assisté par AR (Augmented Reality).

Vous ne savez pas dessiner ou faire du graffiti ? Ce n’est pas grave, la réalité augmentée est là pour vous aider à dessiner. Derrière cette approche qui semble évidemment « sur-vendue » se cache en réalité une mécanique vieille comme le monde : le dessin par projection. Avant même l’invention d’outils sophistiqués, les peintres et dessinateurs utilisaient la technique de la mise au carreau (quadrillage) pour décomposer une image réel en carreaux afin de la reporter sur une toile. En 1490, Léonard de Vinci créait la Camera Obscura, outil utilisé notamment par Johannes Veerner et Constantijn Huygens pour réaliser des toiles incroyables. C’est plus tard en 1603 qu’était alors créé le pantographe, un outil de reproduction homothétique du dessin.

Aujourd’hui en 2017, la technique est plus ou moins la même mais elle utilise un smartphone (et donc un gyroscope et un accéléromètre) ainsi qu’un crayon ou une bombe de peinture. Le tout semble assez intéressant même si évidemment il vous faudra quand même posséder quelque chose que le numérique ne pourra jamais remplacer : un bon coup de crayon 😉

La réalité augmentée va vous aider à dessiner

Ce qui est également appréciable c’est le fait que l’application ne soit pas limitée à une bibliothèque d’images prédéfinies. Elle permet de transformer une photo en « image plus ou moins dessinée » afin d’en faire ressortir les lignes principales et donc, de proposer cette image comme un support au dessin.

Pour conclure, ça n’est évidemment pas comme cela qu’on apprendra à dessiner mais la façon d’amener l’œil à l’observation, le corps à l’espace et la main au dessin est nouvelle, intéressante et à expérimenter ! J’imagine évidemment utiliser cet outil pour le dessin de caractère ou encore pour toutes les autres techniques de type aquarelles ou encres.

Pour télécharger l’application




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *