Ce midi on se détend les yeux avec le travail d’Erik Berglin et de John Skoog qui depuis 2006 se sont auto-proclamés Ornithologues de rue en découpant, imprimant, dessinant, des oiseaux à coller dans la rue. C’est donc, plus de 2000 oiseaux qui ont été ainsi posés, la plupart du temps, représentés à taille réelle. Des justiciers du retour de l’image de la nature dans l’espace urbain ?

images

Considérés par nos deux artistes comme le plus étrange et peut-être le plus important groupe d’animaux, les oiseaux sont également un signe de vie, de présence. Une forêt sans oiseaux est-ce réellement une forêt ? Et une ville sans street-artiste, est-ce réellement une ville ? Il y aurait bien des parallèles à faire…

Merci Marie




6 commentaires

  1. En même temps on est à Stockholm, j’suis pas sûr que partout en France on puissent se permettre d’afficher sur du mobilier urbain en toute tranquillité et en pleine journée … ce qui est d’ailleurs malheureux .. Ayant passer quelque jours à Stockholm, j’peux vous assurer que ça regorge d’idée géniales, et d’artistes en effervescence. Si je peux vous conseiller un bouquin (acheté là bas, je sais pas si on le trouve chez nous) –> http://www.resekoll.se/2007/08/27/street-art-stockholm-ett-viktigt-tidsdokument/

  2. Ah, un oiseaux en ville moi j’en ai photographié un dernièrement
    Allez voir au 50-52 boulevard Richard Lenoir dans le 11eme vous serez grandement surpris ! (google street view marche aussi)
    je vous donne une deuxième adresse dès que j’ai une réaction,
    ah oui, pour citer l’auteur, c’est un certain Bonom


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *